De nouvelles recherches sur les virus qui causent le rhume ont donné plusieurs résultats encourageants. D'abord sur la lutte contre le rhume lui-même. Le virologue Johan Neyts (KU Leuven) et ses collègues ont publié leur découverte dans la revue professionnelle Public Library of Science Biology. C'est une nouveauté, car il n'existe toujours pas de traitement adéquat contre le rhume. La plupart des gens ne trouvent pas ça préoccupant, mais si vous souffrez d'asthme ou de problèmes pulmonaires chroniques, un rhume peut être une - trop grande - goutte d'eau dans l'océan.

Les virus du rhume pénètrent habituellement dans notre corps par le nez. Ils essaient d'infecter les cellules de la muqueuse nasale. Pour faciliter l'invasion, ils changent légèrement de forme. Les scientifiques ont réussi à mettre au point un médicament qui empêche ce changement de forme, de sorte que le risque d'infection est beaucoup plus faible. Il faudra un certain temps avant que ces nouvelles connaissances soient converties en quelque chose que l'on pourra trouver en pharmacie.

D'autres scientifiques ont découvert qu'un virus spécifique du rhume pouvait jouer un rôle important dans la lutte contre le cancer de la vessie. Selon leur rapport publié dans la revue Clinical Cancer Research, les virus attaquent sélectivement les cellules cancéreuses, après quoi ils se multiplient à tel point que les cellules explosent, en quelque sorte. Le cancer de la vessie est difficile à combattre parce qu'il n'y a pratiquement pas de cellules immunitaires actives dans la paroi vésicale.

L'un des quinze patients s'est d'ailleurs complètement remis de son cancer à la suite du traitement. Il n'y a eu aucun effet secondaire.