Avec un taux de reproduction supérieur à 1, la pandémie se renforce. Il y a une semaine, le 17 juillet, le R0 était à peine au-dessus de ce seuil avec une valeur de 1,03.

Le taux de reproduction calculé par Sciensano est basé sur le nombre de nouvelles admissions à l'hôpital. Comme ce nombre est actuellement faible, l'intervalle de confiance est élevé. Ainsi, avec un intervalle de confiance de 95%, l'estimation correcte du taux de reproduction se situe entre 1,05 et 1,53, le R0 de 1,27 étant une estimation médiane. D'autres calculs du taux de reproduction sont basés sur des tests en laboratoire. Le maintien de la méthode actuelle permet à Sciensano d'établir des comparaisons depuis le début de l'épidémie.

Selon Sciensano, le nombre de cas est actuellement en augmentation dans toutes les provinces, à l'exception du Brabant wallon. En moyenne, au niveau national, 221 nouveaux cas ont été diagnostiqués quotidiennement au cours de la semaine dernière. L'Institut de santé publique rapportait d'ailleurs 416 nouvelles infections lundi. Le taux de reproduction pour Anvers est déjà à 1,5 et se dirige vers 2, selon l'épidémiologiste Pierre Van Damme, de l'Université d'Anvers, qui s'exprimait jeudi sur la chaîne Canvas.

Avec un taux de reproduction supérieur à 1, la pandémie se renforce. Il y a une semaine, le 17 juillet, le R0 était à peine au-dessus de ce seuil avec une valeur de 1,03. Le taux de reproduction calculé par Sciensano est basé sur le nombre de nouvelles admissions à l'hôpital. Comme ce nombre est actuellement faible, l'intervalle de confiance est élevé. Ainsi, avec un intervalle de confiance de 95%, l'estimation correcte du taux de reproduction se situe entre 1,05 et 1,53, le R0 de 1,27 étant une estimation médiane. D'autres calculs du taux de reproduction sont basés sur des tests en laboratoire. Le maintien de la méthode actuelle permet à Sciensano d'établir des comparaisons depuis le début de l'épidémie. Selon Sciensano, le nombre de cas est actuellement en augmentation dans toutes les provinces, à l'exception du Brabant wallon. En moyenne, au niveau national, 221 nouveaux cas ont été diagnostiqués quotidiennement au cours de la semaine dernière. L'Institut de santé publique rapportait d'ailleurs 416 nouvelles infections lundi. Le taux de reproduction pour Anvers est déjà à 1,5 et se dirige vers 2, selon l'épidémiologiste Pierre Van Damme, de l'Université d'Anvers, qui s'exprimait jeudi sur la chaîne Canvas.