Les premières doses sont arrivées à l'hôpital par transport sécurisé, et sous escorte policière, samedi vers 9h00. Chaque État membre de l'Union européenne a reçu une première livraison. Les vaccins ont été immédiatement conservés dans l'ultra-congélateur à -75 degrés Celsius. Il est question de 9.750 doses.

Afin de les administrer, ils doivent d'abord être décongelés. Dimanche, la décongélation des premiers vaccins, destinés à être administrés lundi, a donc débuté. Ils ont été déplacés vers un réfrigérateur d'une température comprise entre 2 et 8 degrés. Ils peuvent être conservés au réfrigérateur pendant cinq jours encore.

Dimanche début d'après-midi, l'UZ Leuven a contacté les trois maisons de repos dont les résidents seront vaccinés ce lundi. "Nous voulons vérifier que tout est toujours en ordre dans les établissements, pour ne pas décongeler trop de vaccins", explique Thomas De Rijdt, responsable de la pharmacie hospitalière de l'UZ Leuven.

Les doses seront acheminées vers les maisons de repos via un transport réfrigéré, avec les seringues, les aiguilles et le diluant. Une fois le vaccin dilué, il peut être utilisé pendant encore six heures.

Pour s'assurer que tous les vaccins sont toujours intacts, ils seront tous inspectés visuellement et individuellement pour repérer tout éventuel bris de verre et seront ensuite repartis entre les différentes caisses de transport.

Les premières vaccinations belges contre le Covid-19 auront lieu ce lundi dans trois maisons de repos du pays: à Notre Dame de Stockel à Woluwe-Saint-Pierre, à La Bonne Maison de Bouzanton à Mons et au centre de soins de Sint-Pieters de Puers-Saint-Amand.

Quelque 500 des 10.000 vaccins livrés samedi sont réservés à ces établissements, qui ont confirmé dimanche que tout était prêt pour les vaccinations. Une deuxième phase pilote est prévue le 30 décembre, si tout se passe ce lundi. Les résidents de quatre maisons de repos du Brabant flamand seront alors vaccinés mercredi, au sein des établissements Spelthof à Binkom, Armonea De Wyngaert à Rotselaer, Edouard Rémy à Louvain et Onze-Lieve-Vrouw à Wezembeek-Oppem.

Les premières doses sont arrivées à l'hôpital par transport sécurisé, et sous escorte policière, samedi vers 9h00. Chaque État membre de l'Union européenne a reçu une première livraison. Les vaccins ont été immédiatement conservés dans l'ultra-congélateur à -75 degrés Celsius. Il est question de 9.750 doses. Afin de les administrer, ils doivent d'abord être décongelés. Dimanche, la décongélation des premiers vaccins, destinés à être administrés lundi, a donc débuté. Ils ont été déplacés vers un réfrigérateur d'une température comprise entre 2 et 8 degrés. Ils peuvent être conservés au réfrigérateur pendant cinq jours encore. Dimanche début d'après-midi, l'UZ Leuven a contacté les trois maisons de repos dont les résidents seront vaccinés ce lundi. "Nous voulons vérifier que tout est toujours en ordre dans les établissements, pour ne pas décongeler trop de vaccins", explique Thomas De Rijdt, responsable de la pharmacie hospitalière de l'UZ Leuven. Les doses seront acheminées vers les maisons de repos via un transport réfrigéré, avec les seringues, les aiguilles et le diluant. Une fois le vaccin dilué, il peut être utilisé pendant encore six heures. Pour s'assurer que tous les vaccins sont toujours intacts, ils seront tous inspectés visuellement et individuellement pour repérer tout éventuel bris de verre et seront ensuite repartis entre les différentes caisses de transport. Les premières vaccinations belges contre le Covid-19 auront lieu ce lundi dans trois maisons de repos du pays: à Notre Dame de Stockel à Woluwe-Saint-Pierre, à La Bonne Maison de Bouzanton à Mons et au centre de soins de Sint-Pieters de Puers-Saint-Amand. Quelque 500 des 10.000 vaccins livrés samedi sont réservés à ces établissements, qui ont confirmé dimanche que tout était prêt pour les vaccinations. Une deuxième phase pilote est prévue le 30 décembre, si tout se passe ce lundi. Les résidents de quatre maisons de repos du Brabant flamand seront alors vaccinés mercredi, au sein des établissements Spelthof à Binkom, Armonea De Wyngaert à Rotselaer, Edouard Rémy à Louvain et Onze-Lieve-Vrouw à Wezembeek-Oppem.