M. Crombez était l'invité samedi d'un débat organisé par L'Echo et De Tijd dont les deux journaux font un compte-rendu dans leurs éditions de mardi. Lors de ce débat, M. Crombez a reconnu qu'il faudra clarifier certaines lois, notamment la loi anti-abus et celle relative aux amendes pour les dépenses non-admises. Cette dernière prévoit une amende de 309% qui a déjà été largement critiquée. "Ce tarif devra être adapté", a-t-il dit. (LOD)

M. Crombez était l'invité samedi d'un débat organisé par L'Echo et De Tijd dont les deux journaux font un compte-rendu dans leurs éditions de mardi. Lors de ce débat, M. Crombez a reconnu qu'il faudra clarifier certaines lois, notamment la loi anti-abus et celle relative aux amendes pour les dépenses non-admises. Cette dernière prévoit une amende de 309% qui a déjà été largement critiquée. "Ce tarif devra être adapté", a-t-il dit. (LOD)