Les majordomes sont des membres d'une unité militaire d'élite dédiée à la Maison-Blanche. Ils travaillent souvent très près du président et de sa famille proche. Selon une source de CNN, Trump a été bouleversé lorsqu'il a été informé mercredi que son majordome avait été testé positif. Le Président s'est également soumis à un nouveau test.
...

Les majordomes sont des membres d'une unité militaire d'élite dédiée à la Maison-Blanche. Ils travaillent souvent très près du président et de sa famille proche. Selon une source de CNN, Trump a été bouleversé lorsqu'il a été informé mercredi que son majordome avait été testé positif. Le Président s'est également soumis à un nouveau test.Dans une déclaration, la Maison-Blanche a confirmé l'information selon laquelle l'un des membres du personnel du Président avait été testé positif."Nous avons récemment été informés par l'unité médicale de la Maison-Blanche qu'un membre de l'armée américaine, qui travaille sur le campus de la Maison-Blanche, a été testé positif au Coronavirus", a déclaré le secrétaire de presse adjoint de la Maison-Blanche, Hogan Gidley, dans un communiqué. "Le président et le vice-président ont depuis été testés négatifs et ils sont en bonne santé".Les majordomes assistent le président et sa famille dans diverses tâches liées à leur vie privée. Ils sont notamment responsables de ce que mange et boit le président, non seulement dans leurs appartements personnels, mais aussi lorsqu'il voyage sur la route ou à l'extérieur du pays. Les anciens présidents ont toujours compté sur eux pour ces tâches, mais ils sont souvent aussi devenus des confidents. Comme peu d'autres, les valets de chambre ont une vue privilégiée sur la vie personnelle d'un président.Une source de la Maison-Blanche a déclaré que le majordome, un homme qui n'a pas été identifié, a présenté des "symptômes" mercredi matin, et que la nouvelle selon laquelle un proche de Trump avait été testé positif au coronavirus avait inquiété le président.Trump, qui se décrit lui-même comme un mysophobe, a déjà réprimandé des membres du personnel qui toussaient ou éternuaient en sa présence. Il a affirmé qu'il était rarement malade lui-même.Donald Trump, son vice-président Mike Pence et les cadres supérieurs qui sont régulièrement en contact avec eux ont tous été testés chaque semaine pour détecter la présence de coronavirus, ont déclaré deux proches à CNN.Jeudi, Trump a déclaré aux journalistes qu'il serait testé quotidiennement, en précisant qu'il y avait "un certain nombre de jours manqués" entre le moment où le valet a été testé pour la dernière fois et celui où il a découvert qu'il était atteint d'un coronavirus.Le président a également déclaré qu'il avait eu "très peu de contacts personnels" avec l'homme qui a été testé positif. Il a décrit la situation comme étant "un peu étrange".La Maison-Blanche continue d'utiliser le test rapide d'Abbott Labs, qui donne les résultats en 15 minutes environ. Plusieurs fonctionnaires qui ont passé le test ont déclaré qu'il est souvent effectué au siège du bureau exécutif Eisenhower, à côté de l'aile ouest de la Maison-Blanche. Un responsable médical prélève un échantillon des narines du personnel et l'informe dans les minutes qui suivent si le test est positif.Pas de distanciations socialesCependant, la Maison-Blanche n'a pas mis en place de directives strictes de distanciation sociale pour le personnel et peu de personnes à l'intérieur du bâtiment portent un masque pendant la journée, y compris les majordomes.Avant de voyager à bord d'Air Force One au début de la semaine, Trump a déclaré qu'il ne s'inquiétait pas de se trouver à proximité d'autres personnes puisque celles qui l'entourent sont régulièrement testées. Néanmoins, un test négatif et l'absence de symptômes ne constituent pas une certitude que le virus n'est pas en train de se propager.Selon les scientifiques, la période d'incubation du coronavirus peut varier de 2 à 14 jours. Il s'agit du temps qui s'écoule entre le moment où vous êtes exposé au virus et celui où vous développez des symptômes. La période d'incubation moyenne est estimée à cinq jours, selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Les gens peuvent donc être contagieux, c'est-à-dire qu'ils peuvent transmettre le virus à quelqu'un d'autre, jusqu'à deux jours avant de commencer à présenter des symptômes. Comme pour tout autre virus, cette durée peut varier d'une personne à l'autre.Le coronavirus se transmet entre les personnes principalement par les gouttelettes respiratoires produites lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue. Ces gouttelettes peuvent ensuite se propager par le nez ou la bouche des personnes se trouvant à proximité ou éventuellement être inhalées dans les poumons, selon le CDC. Ce type de propagation est plus probable lorsque les personnes sont en contact étroit les unes avec les autres, dans un rayon d'environ deux mètres.Le CDC indique que les personnes qui se sentent en bonne santé, mais qui ont récemment été en contact étroit avec une personne atteinte de Covid-19 doivent rester chez elles et surveiller leur santé. Ils doivent se mettre en quarantaine jusqu'à 14 jours après leur dernière exposition. Ils doivent vérifier leur température deux fois par jour et surveiller les symptômes. La Maison-Blanche n'a pas dit si Trump respecterait ces directives après que son valet ait été testé positif.