Le suspense reste total ce mercredi sur l'issue de l'élection présidentielle américaine, alors que les résultats définitifs dans plusieurs Etats, dont certains susceptibles de basculer d'un côté ou de l'autre, sont encore inconnus. Seule certitude: la vague démocrate n'a pas eu lieu. La Caroline du Nord, la Géorgie, le Wisconsin, le Nevada, la Pennsylvanie, le Michigan et l'Alaska: voici le nom des Etats dans lequel le vainqueur n'est pas encore c...

Le suspense reste total ce mercredi sur l'issue de l'élection présidentielle américaine, alors que les résultats définitifs dans plusieurs Etats, dont certains susceptibles de basculer d'un côté ou de l'autre, sont encore inconnus. Seule certitude: la vague démocrate n'a pas eu lieu. La Caroline du Nord, la Géorgie, le Wisconsin, le Nevada, la Pennsylvanie, le Michigan et l'Alaska: voici le nom des Etats dans lequel le vainqueur n'est pas encore connu. Alors qu'en Alaska, les bureaux n'ont fermé que ce matin, heure belge, Trump est en tête, provisoirement, dans cinq des six autres Etats. A 10h30 heure belge, en Caroline du Nord, 95% des votes ont été dépouillés, 92% en Géorgie, 84% dans le Wisconsin, 79% dans le Nevada, 74% en Pennsylvanie, 76% dans le Michigan et 36% en Alaska.> Les résultats en direct, Etat par Etat via notre carte interactiveL'issue du scrutin va se jouer dans les Etats-clés, et notamment dans ceux du nord-est des Etats-Unis: le Wisconsin, le Michigan, et la Pennsylvanie. Avec la Géorgie, ils avaient été remportés sur le fil par Donald Trump en 2016. Pour décrocher la présidence, Joe Biden doit gagner au moins deux des trois Etats disputés du Nord industriel.Dans ces Etats, le dépouillement pourrait se poursuivre mercredi, voire sur plusieurs jours, notamment en raison du niveau record des votes par correspondance. En Pennsylvanie, les opérations de dépouillement sont permises jusqu'à trois jours après le scrutin pour le vote par correspondance. Les dépouillements ont actuellement été suspendus pour reprendre ce mercredi 4 novembre à 10 heures, heure locale (16 heures, heure belge). C'est le cas aussi en Géorgie. Le Nevada pourrait mettre plusieurs jours pour déclarer un vainqueur. En outre, un grand électeur du Maine doit encore être attribué. L'attente s'annonce donc longue.L'ancien vice-président démocrate Joe Biden devance légèrement le président républicain Donald Trump au nombre des grands électeurs. Pour l'emporter, un candidat doit obtenir au moins 270 des 538 grands électeurs attribués au niveau des Etats. Actuellement, Joe Biden en comptabilise 238 avec sa victoire notamment en Arizona, Donald Trump en compte 213.> Elections USA: le scénario le plus propice à des violences (commentaire)