Le discours de Michelle Obama lors de la convention démocrate, acerbe envers Donald Trump a été fortement remarqué. L'ancienne première dame joue un rôle très important pour la course à la présidence de Joe Biden, mais il faudra rester vigilant à sa présence et son poids médiatique.
...

Le discours de Michelle Obama lors de la convention démocrate, acerbe envers Donald Trump a été fortement remarqué. L'ancienne première dame joue un rôle très important pour la course à la présidence de Joe Biden, mais il faudra rester vigilant à sa présence et son poids médiatique. Où sera-t-elle efficace ?Selon Tanguy Struye, professeur en relations internationales à l'UCLouvain, "Michelle Obama pourra jouer de son influence d'au moins deux façons. D'une part pour sa personnalité très populaire et d'autre part pour essayer de mobiliser les jeunes afro-américains à aller voter. Et ça, c'est plutôt positif."Pourquoi est-il intéressant pour le duo Biden/Harris d'aller chercher les jeunes ? "Parce que les démocrates en général ont un problème par rapport aux républicains avec les jeunes minorités, et c'est souvent en partie à cause de cela qu'ils perdent les élections, souligne-t-il. Malgré le fait qu'ils se retrouvent souvent en meilleure position dans les sondages, au moment d'aller voter beaucoup de démocrates et surtout dans les minorités n'y vont pas. C'est comme cela qu'on a entre autres la victoire de Trump".En réalité, Michelle Obama a toujours été proactive, même quand elle était à la Maison-Blanche. Surtout si on la compare à la première dame actuelle qui a un rôle secondaire ou même tertiaire. Alors que de son côté, Michelle Obama durant toute la présidence de son mari était très présente et soutenait plein de projets sociaux, notamment pour la santé des jeunes. En fait, depuis son succès à la Maison-Blanche, elle jouit d'une popularité grandissante grâce aux questions sociales.Risque d'effacer Joe Biden"Il faudra trouver un équilibre entre soutenir Joe Biden, mais ne pas être trop présente, estime Tanguy Struye. Pour la simple raison que les Obama sont très populaires, mais que ce ne sont pas eux qui se présentent".Il existe donc un risque d'éclipser Joe Biden et d'une certaine manière de le desservir. "Si elle est trop présente, on va se retrouver dans une situation où on va se demander qui est le candidat, prolonge-t-il Cela vaut aussi pour Barack Obama. Ils devront trouver en tant que couple et de manière séparée, trouver un équilibre pour d'une part soutenir les candidats Biden/Harris et ne pas être trop présents pour ne pas devenir trop populaires. Cela ne va pas être évident, mais on peut imaginer que comme Biden et Obama s'entendent très bien, ils vont se répartir les rôles." Une sorte de "haine" vis-à-vis de Donald TrumpIl y a aussi un élément à ne surtout pas négliger : le fait que les Obama s'impliquent plus que prévu en raison de la politique menée par Donald Trump. "Il y a une petite forme de haine", déclare le professeur à l'UCLouvain. Cela se ressent "surtout au niveau de la politique intérieure avec la division de la population, le recul sur les questions ethniques, religieuses, hommes/femmes". Voilà une des raisons pour laquelle Michelle Obama est très présente aujourd'hui. "Je crois que quelqu'un comme Michelle Obama réalise très bien que les enjeux sociaux sont très importants pour que les États-Unis ne reculent pas, surtout que selon elle son mari avait fait un bon travail dans ces milieux-là", ajoute Tanguy Struye. Michelle Obama + Kamala HarrisLe choix de Kamala Harris comme colistière doit en outre être pris en compte. "Je me dis que Michelle Obama devra se trouver un autre rôle, analyse le professeur. Parce qu'il faut bien reconnaitre que Joe Biden a choisi la meilleure colistière possible pour le camp démocrate. Il a pris vraiment celle qui est la plus qualifiée. Je ne crois pas que Michelle Obama parviendra à effacer Kamala Harris parce que les missions sont très différentes". Selon lui, "Michelle Obama jouera un rôle pour les jeunes, pour mobiliser les minorités, alors que Kamala Harris aura un rôle beaucoup plus présidentiel et pourra plus se prononcer sur les dossiers, montrer qu'elle maitrise la politique étrangère et les dossiers actuels. À mon sens elles peuvent être très complémentaires. D'autant plus qu'elles n'ont pas à être rivales. En effet, même si beaucoup de gens ont poussé Michelle Obama à se lancer en politique, elle a toujours dit non. Pour 2024, si Biden est élu cette année, Kamala Harris sera en très bonne position pour la présidence".