La société Microsoft a fait l'expérience, au Japon, d'une semaine réduite d'un jour sur une période d'un mois. En août dernier, la société informatique a ainsi autorisé 2.300 employés à rester à la maison tous les vendredis tout en étant payés, leur offrant un week-end bien apprécié de trois jours. Dans un pays qui obtient de mauvais résultats en matière d'efficacité et de satisfaction au travail, les résultats sont surprenants et plutôt positifs. Bien que le nombre total d'heures travaillées ait été beaucoup p...