L'ECDC publie chaque jeudi une carte européenne basée sur le nombre d'infections et le pourcentage de tests positifs au cours des 14 derniers jours. Elle propose quatre couleurs: vert, orange, rouge et rouge foncé. Une région adopte la couleur rouge dans deux cas de figure: lorsque l'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants sur 14 jours, oscille entre 75 et 200, avec un taux de positivité supérieur à 4% ou lorsque l'incidence est comprise entre 200 et 500, quel que soit le taux de positivité. La couleur orange, elle, est appliquée lorsque l'incidence est de moins de 50 avec un taux de positivité supérieur à 4%, lorsque l'incidence se situe entre 50 et 75 et le taux de positivité au-dessus de 1% ou lorsque l'incidence se situe entre 75 et 200 mais que le taux de positivité se situe en dessous de 4%.

Bruxelles et la Wallonie sont donc toujours colorés en rouge. La Flandre reste en orange, tout comme la semaine dernière. Dans nos pays voisins, la situation ne change pas beaucoup non plus. Les Pays-Bas restent en orange, l'Allemagne est, elle, complètement en rouge. En France, les régions Grand Est, Centre-Val-De-Loire et Bourgogne-Franche-Comté sont passées de l'orange au vert; la région autour de Paris, la capitale française, est classée orange.

En Espagne, la situation s'est également quelque peu améliorée et certaines zones du centre du pays sont à nouveau en orange. La Slovénie, la Roumanie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la majeure partie de la Slovaquie restent en rouge foncé. La Finlande et une grande partie du nord de la Norvège sont également colorées en rouge depuis cette semaine.

L'ECDC publie chaque jeudi une carte européenne basée sur le nombre d'infections et le pourcentage de tests positifs au cours des 14 derniers jours. Elle propose quatre couleurs: vert, orange, rouge et rouge foncé. Une région adopte la couleur rouge dans deux cas de figure: lorsque l'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants sur 14 jours, oscille entre 75 et 200, avec un taux de positivité supérieur à 4% ou lorsque l'incidence est comprise entre 200 et 500, quel que soit le taux de positivité. La couleur orange, elle, est appliquée lorsque l'incidence est de moins de 50 avec un taux de positivité supérieur à 4%, lorsque l'incidence se situe entre 50 et 75 et le taux de positivité au-dessus de 1% ou lorsque l'incidence se situe entre 75 et 200 mais que le taux de positivité se situe en dessous de 4%. Bruxelles et la Wallonie sont donc toujours colorés en rouge. La Flandre reste en orange, tout comme la semaine dernière. Dans nos pays voisins, la situation ne change pas beaucoup non plus. Les Pays-Bas restent en orange, l'Allemagne est, elle, complètement en rouge. En France, les régions Grand Est, Centre-Val-De-Loire et Bourgogne-Franche-Comté sont passées de l'orange au vert; la région autour de Paris, la capitale française, est classée orange. En Espagne, la situation s'est également quelque peu améliorée et certaines zones du centre du pays sont à nouveau en orange. La Slovénie, la Roumanie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la majeure partie de la Slovaquie restent en rouge foncé. La Finlande et une grande partie du nord de la Norvège sont également colorées en rouge depuis cette semaine.