Ainsi Natalia Sivtsova-Sedushkina a été arrêtée à cause de ses chaussettes blanches à bandes rouges, couleurs de la contestation à l'égard du président Loukachenko. Elle aurait également fait le V de...

Ainsi Natalia Sivtsova-Sedushkina a été arrêtée à cause de ses chaussettes blanches à bandes rouges, couleurs de la contestation à l'égard du président Loukachenko. Elle aurait également fait le V de "Victoire" dans les rues de Minsk. La peine: une amende d'environ 750 euros, plus d'un mois de salaire moyen. Natalia n'est pas la première à arborer ces socquettes, à tel point que l'entreprise bélarusse Mark Formelle a supprimé l'article de son catalogue. En 2021, quelque 2 700 personnes auraient déjà été condamnées pour des activités anti-Loukachenko. On peut même être arrêté pour avoir laissé une boîte rouge et blanche sur son balcon... Lors d'importantes manifestations durement réprimées, la leader de l'opposition, exilée en Lituanie, avait appelé à porter du blanc et du rouge, couleurs du drapeau du Bélarus indépendant. Après son élection en 1995, Loukachenko avait rétabli le drapeau rouge et vert issu de l'ère soviétique.