Le pont de Mirepoix-sur-Tarn, long de 150 mètres et large de 5m, reliant Mirepoix-sur-Tarn et Bessières, s'est effondré entre 8h00 et 8h30 lundi matin. Il avait été rénové en 2003.

Il y a "trois véhicules impliqués, je n'ai pas encore le nombre de victimes, il y a plus de 60 pompiers sur place", a déclaré le président du conseil départemental de Haute-Garonne Georges Méric. Au sujet de l'état du pont, "il y aura une enquête", a-t-il ajouté. Le pont est situé sur la route départementale 71, dont l'entretien dépend du Conseil départemental.

"On recense d'ores-et-déjà une victime de 15 ans (dont le corps a été repêché), sa mère (...) qui était dans le véhicule a pu être sauvée, notamment par des témoins", a indiqué le procureur de Toulouse Dominique Alzéari. Il y a "probablement plusieurs disparus, potentiellement le chauffeur du camion" et, "peut-être", celui d'un éventuel troisième véhicule, a précisé le préfet Etienne Guyot. Selon les pompiers, quatre personnes ont pu être "secourues".

Le pont de Mirepoix-sur-Tarn, long de 150 mètres et large de 5m, reliant Mirepoix-sur-Tarn et Bessières, s'est effondré entre 8h00 et 8h30 lundi matin. Il avait été rénové en 2003. Il y a "trois véhicules impliqués, je n'ai pas encore le nombre de victimes, il y a plus de 60 pompiers sur place", a déclaré le président du conseil départemental de Haute-Garonne Georges Méric. Au sujet de l'état du pont, "il y aura une enquête", a-t-il ajouté. Le pont est situé sur la route départementale 71, dont l'entretien dépend du Conseil départemental."On recense d'ores-et-déjà une victime de 15 ans (dont le corps a été repêché), sa mère (...) qui était dans le véhicule a pu être sauvée, notamment par des témoins", a indiqué le procureur de Toulouse Dominique Alzéari. Il y a "probablement plusieurs disparus, potentiellement le chauffeur du camion" et, "peut-être", celui d'un éventuel troisième véhicule, a précisé le préfet Etienne Guyot. Selon les pompiers, quatre personnes ont pu être "secourues".