Dans toute l'Europe, les taux d'infection sont en hausse, la Russie fait même état d'un record de 14 321 cas par jour mercredi et de 239 décès.
...

Dans toute l'Europe, les taux d'infection sont en hausse, la Russie fait même état d'un record de 14 321 cas par jour mercredi et de 239 décès.L'Allemagne a connu plus de 5 000 nouvelles infections pour la première fois depuis avril. Cependant, le taux d'incidence dans le pays reste l'un des plus bas d'Europe avec 51 cas pour 100.000 habitants en moyenne ces deux dernières semaines. À titre de comparaison, entre le 4 et le 10 octobre, il y a eu en moyenne 5.057 nouvelles infections au coronavirus par jour en Belgique. L'Allemagne déplore également 0.2 décès pour 100.000 habitants.Pour tenter d'enrayer la montée du nombre de cas, plusieurs grandes villes, dont Berlin, Francfort et Cologne ont mis en place des couvre-feux pour les magasins, bars et restaurants. Ils devront fermer entre 23h et 6h. La France est l'un des pays les plus touchés: jour après jour, le taux d'incidence grimpe au point d'atteindre des niveaux hors de contrôle, en particulier chez les 20-30 ans avec un record à Paris, où ce taux vient de dépasser 800 (le niveau d'alerte est à 50). Mais il monte dans toutes les tranches d'âge et dans de nombreuses métropoles. Le président Macron doit annoncer de nouvelles mesures ce soir à la télévision. Et pour l'heure, "rien n'est exclu" dans la prise de nouvelles mesures.Il faut dire que la France est le 4e pays le plus touché en nombre de cas avec une incidence moyenne de 300 et plus de 200.000 nouveaux cas ces deux dernières semaines. Elle déplore également une moyenne de 1.6 décès pour 100.000 habitants ces 14 derniers jours, juste derrière l'Espagne qui est l'un des pays où il y a eu le plus de morts ces derniers jours, soit 3.4 en moyenne sur 100.000 habitants. Le taux d'incidence des cas est de 293.8.Une fermeture partielle de trois semaines a débuté mardi dernier en République tchèque, les écoles, les dortoirs universitaires, les bars et les clubs étant tous fermés. Depuis le 1er mars, 1 106 personnes sont mortes des suites du Covid-19, et plus de 8 000 nouveaux cas ont été annoncés mercredi, pour la deuxième fois seulement depuis le début de la pandémie.Selon l'agence sanitaire ECDC de l'Union européenne, la République tchèque a le taux d'infection le plus élevé d'Europe au cours des deux dernières semaines, avec 581,3 cas pour 100 000 habitants. Le nombre de décès est également le plus élevé avec une incidence de 4.4 décès en moyenne. Au Royaume-Uni, l'Irlande du Nord fermera les écoles à partir du lundi pendant deux semaines, ce qui inclut les congés scolaires, tandis que l'Horeca sera limité aux plats à emporter et aux livraisons à partir de vendredi. Il s'agit de mesures très strictes dans un pays où l'incidence des cas est de 268 pour 100.000 habitants et le nombre de morts à 1.4 pour 100.000 habitants en moyenne. Les Pays-Bas introduisent également de nouvelles mesures sévères. Confronté à une augmentation spectaculaire des infections signalées la semaine dernière, le gouvernement néerlandais ferme les bars, les restaurants et les cafés pendant quatre semaines et interdit la vente d'alcool après 20 heures.L'incidence est en effet passée à 412.2 cas pour 100.000 habitants, ce qui en fait le troisième pays le plus touché après la République tchèque et la Belgique (469.5). Le nombre de décès reste limité à 1.4 décès en moyenne pour 100.000 habitants. En revanche, l'Italie durement touchée par la première vague, semble parvenir à tirer son épingle du jeu. Elle enregistre en effet un taux d'incidence parmi les plus bas d'Europe (80) et un taux de décès de 0.6 pour 100.000 habitants. Le pays a pourtant décidé de serrer à nouveau la vis afin d'éviter de suivre la même courbe que ses pays voisins.Le décret, signé par le Premier ministre Giuseppe Conte pour 30 jours, interdit notamment aux bars et restaurants de servir des clients non assis après 21h. Il interdit les fêtes et célébrations à l'extérieur comme dans les lieux fermés et limite à six le nombre d'invités à domicile. Sont également interdits pendant un mois les sports de contact entre amis, et les voyages scolaires. Les mariages et les baptêmes ne peuvent accueillir plus de 30 personnes.