L'objectif est de mettre sur pied un réseau européen de 12 alliances d'universités (constituées d'environ six membres chacune), permettant aux étudiants de naviguer d'une université à l'autre et de décrocher un " diplôme universitaire européen ". Cinquante-quatre projets de l'UE, mais aussi d'Islande, du Liechtenstein, de la République de Macédoine du Nord, de Norvège, de Serbie et de Turquie ont été déposés.

Parmi les candidats, entre autres, l'ULB et l'UAntwerpen. Le budget alloué au projet est de 60 millions d'euros. L'objectif de ces " universités européennes " est de " promouvoir une identité et des valeurs européennes renforcées et communes ", tout en contribuant " à la compétitivité internationale des établissements de l'enseignement supérieur ".

R.M.