Les voyageurs revenant d'une zone à risque devrontrespecter une quarantaine pour éviter la propagation du nouveau coronavirus. Le comité de concertation, qui réunit le fédéral et les Régions, en a convenu mercredi. Une interdiction formelle de voyage sera émise pour ces zones. Un code couleurs (rouge, orange, vert) permettra au vacancier de connaître la situation du pays dans lequel il envisage de se rendre.

La Flandre a approuvé mercredi soir la base décrétale de la mise en quarantaine. Un touriste revenant d'une zone à risque devra consulter un médecin du gouvernement, qui pourra placer son patient en isolation à domicile. Outre les amendes, des peines de prison de huit jours à six mois sont également prévues.

En Wallonie et à Bruxelles, aucune décision n'a encore été prise. Mercredi prochain, une base légale pourrait être votée pour rendre la quarantaine à domicile obligatoire. La ministre de la Santé en Wallonie, Christie Morreale, en appelle à l'heure actuelle au bon sens des Belges pour ne pas contaminer leur entourage.

Les voyageurs revenant d'une zone à risque devrontrespecter une quarantaine pour éviter la propagation du nouveau coronavirus. Le comité de concertation, qui réunit le fédéral et les Régions, en a convenu mercredi. Une interdiction formelle de voyage sera émise pour ces zones. Un code couleurs (rouge, orange, vert) permettra au vacancier de connaître la situation du pays dans lequel il envisage de se rendre. La Flandre a approuvé mercredi soir la base décrétale de la mise en quarantaine. Un touriste revenant d'une zone à risque devra consulter un médecin du gouvernement, qui pourra placer son patient en isolation à domicile. Outre les amendes, des peines de prison de huit jours à six mois sont également prévues. En Wallonie et à Bruxelles, aucune décision n'a encore été prise. Mercredi prochain, une base légale pourrait être votée pour rendre la quarantaine à domicile obligatoire. La ministre de la Santé en Wallonie, Christie Morreale, en appelle à l'heure actuelle au bon sens des Belges pour ne pas contaminer leur entourage.