La manoeuvre d'approche, organisée en marge d'une émission politique à la VRT, a tourné court. L'ex-locomotive électorale du CD&V, déjà décidée à faire l'impasse sur le prochain scrutin, ne s'est pas laissée débaucher par Bart De Wever. L'actuel numéro deux de l'OCDE, qui se sent comme un poisson dans l'eau à Paris, est resté sourd au chant des sirènes nationalistes flamandes.

La N-VA et Yves Leterme démentent

"C'est une fable", a affirmé le porte-parole du parti nationaliste, Joachim Pohlmann, jugeant qu'elle trouvait son origine dans une "conversation sur le ton de la plaisanterie" entre le président de la N-VA, Bart De Wever et M. Leterme lors de l'enregistrement de l'émission dominicale De Zevende Dag de la VRT-télévision.
Selon M. Pohlmann, les deux hommes ont à l'issue du débat discuté dans le foyer jouxtant le plateau de la VRT. M. De Wever a alors dit à l'actuel secrétaire général adjoint de l'Organisation de Coopération et le Développement économiques (OCDE): "Yves, quelqu'un comme toi doit figurer sur notre liste européenne". M. Leterme a déjà démenti, plus tôt dans la journée, que la N-VA lui ait fait cette proposition de manière sérieuse. "Absolument incorrect. Je tombe des nues", a-t-il déclaré au journal 'De Tijd'. M. Leterme, le père du cartel avec la N-VA de 2004, a quitté la politique belge fin 2011 pour rejoindre l'OCDE. Il avait indiqué dès août dernier "ne pas être disponible" pour les scrutins de mai prochain.

La manoeuvre d'approche, organisée en marge d'une émission politique à la VRT, a tourné court. L'ex-locomotive électorale du CD&V, déjà décidée à faire l'impasse sur le prochain scrutin, ne s'est pas laissée débaucher par Bart De Wever. L'actuel numéro deux de l'OCDE, qui se sent comme un poisson dans l'eau à Paris, est resté sourd au chant des sirènes nationalistes flamandes. La N-VA et Yves Leterme démentent "C'est une fable", a affirmé le porte-parole du parti nationaliste, Joachim Pohlmann, jugeant qu'elle trouvait son origine dans une "conversation sur le ton de la plaisanterie" entre le président de la N-VA, Bart De Wever et M. Leterme lors de l'enregistrement de l'émission dominicale De Zevende Dag de la VRT-télévision. Selon M. Pohlmann, les deux hommes ont à l'issue du débat discuté dans le foyer jouxtant le plateau de la VRT. M. De Wever a alors dit à l'actuel secrétaire général adjoint de l'Organisation de Coopération et le Développement économiques (OCDE): "Yves, quelqu'un comme toi doit figurer sur notre liste européenne". M. Leterme a déjà démenti, plus tôt dans la journée, que la N-VA lui ait fait cette proposition de manière sérieuse. "Absolument incorrect. Je tombe des nues", a-t-il déclaré au journal 'De Tijd'. M. Leterme, le père du cartel avec la N-VA de 2004, a quitté la politique belge fin 2011 pour rejoindre l'OCDE. Il avait indiqué dès août dernier "ne pas être disponible" pour les scrutins de mai prochain.