"La Belgique rappelle son appui indéfectible à la Cour, en sa qualité d'institution judiciaire indépendante et impartiale", poursuit le communiqué de M. Reynders. Il relève que la CPI "incarne les efforts de la communauté internationale pour développer l'état de droit au niveau international". La Belgique "souligne son attachement à préserver l'intégrité et l'indépendance de la Cour et de ses fonctionnaires".

Le communiqué met également en exergue que les Etats-Unis sont le pays hôte des Nations Unies, ce qui leur confère des responsabilités particulières. "Les visites de membres de la Cour sur le territoire américain se situent avant tout dans le cadre de tâches explicitement confiées à la Cour par le Conseil de sécurité des Nations Unies", insiste le communiqué.

"La Belgique prendra contact avec ses partenaires dans les plus brefs délais pour examiner les conséquences concrètes de cette annonce", conclut-il.