La situation sanitaire en Belgique s'améliore si on la compare aux semaines passées mais le nouveau variant Omicron risque de bouleverser la situation. "Malgré ces chiffres légèrement positifs, il y a des raisons de s'inquiéter", a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo. Il souligne qu'on ne sait pas encore tout sur le variant Omicron, mais qu'il est nettement plus contagieux que le variant Delta. "Il faut être plus prudent que jamais. La ligne de défense principale contre Omicron demeure la vaccination", ajoute-t-il. Le Comité de concertation a donc décidé de garder les mesures actuelles, et d'en imposer de nouvelles.

  • Evénements à l'intérieur

Les événements à l'intérieur sont interdits: le cinéma, le théâtre, les événements sportifs, les parcs d'attraction, etc. La présence de public aux événements sportifs est également suspendue. Cela vaut aussi pour les entrainements, et aussi bien pour l'intérieur que pour l'extérieur, a-t-il précisé en conférence de presse. Peu importe qu'il s'agisse de compétitions professionnelles ou amateures.

L'interdiction vise bien les activités et événements organisés, uniquement en intérieur, et non les rassemblements familiaux et fêtes privées au domicile. Les autorités rappellent cependant l'importance de limiter les contacts et de rester chez soi en cas de symptômes, mais sans imposer de "bulles" comme on les a connues par le passé.

Les mariages et les funérailles restent autorisés. Les fitness et les piscines restent ouverts.

Depuis début décembre (le 6), les événements et représentations culturelles en intérieur étaient déjà limités à un public de 200 personnes maximum, assises, avec masque obligatoire et présentation d'un Covid Safe Ticket dès 50 personnes. Ce même maximum valait pour les salles de cinéma, où les différents groupes de spectateurs devaient être séparés d'au moins 1,50m. Désormais, c'est donc la fermeture pure et simple pour les cinémas et théâtres, entre autres.

  • Evenements à l'extérieur

Les événements sous tente et chapiteau sont interdits. Les marchés de Noël peuvent rester ouverts. La présence du public est également suspendue aux événements sportifs organisés l'extérieur.

  • Shopping

Les magasins restent ouverts, mais le shopping est limité à deux personnes (à l'exception des mineurs de son foyer). La fréquentation sera limitée (maximum 1 client par 10 m2 de surface commerciale).

  • Pas de bulle

Il est autorisé de fêter Noël avec ses proches, mais le Premier ministre appelle à la plus grande prudence. Il recommande de bien aérer, et d'utiliser des autotests.

  • L'horeca reste ouvert

Les restaurants et bars restent ouverts jusqu'à 23 heures, comme c'était déjà le cas actuellement. Malgré les demandes venant du secteur de l'horeca, les règles corona y resteront inchangées dans les prochaines semaines, sans exception pour les fêtes de fin d'année.

La situation sanitaire en Belgique s'améliore si on la compare aux semaines passées mais le nouveau variant Omicron risque de bouleverser la situation. "Malgré ces chiffres légèrement positifs, il y a des raisons de s'inquiéter", a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo. Il souligne qu'on ne sait pas encore tout sur le variant Omicron, mais qu'il est nettement plus contagieux que le variant Delta. "Il faut être plus prudent que jamais. La ligne de défense principale contre Omicron demeure la vaccination", ajoute-t-il. Le Comité de concertation a donc décidé de garder les mesures actuelles, et d'en imposer de nouvelles. Les événements à l'intérieur sont interdits: le cinéma, le théâtre, les événements sportifs, les parcs d'attraction, etc. La présence de public aux événements sportifs est également suspendue. Cela vaut aussi pour les entrainements, et aussi bien pour l'intérieur que pour l'extérieur, a-t-il précisé en conférence de presse. Peu importe qu'il s'agisse de compétitions professionnelles ou amateures.L'interdiction vise bien les activités et événements organisés, uniquement en intérieur, et non les rassemblements familiaux et fêtes privées au domicile. Les autorités rappellent cependant l'importance de limiter les contacts et de rester chez soi en cas de symptômes, mais sans imposer de "bulles" comme on les a connues par le passé. Les mariages et les funérailles restent autorisés. Les fitness et les piscines restent ouverts. Depuis début décembre (le 6), les événements et représentations culturelles en intérieur étaient déjà limités à un public de 200 personnes maximum, assises, avec masque obligatoire et présentation d'un Covid Safe Ticket dès 50 personnes. Ce même maximum valait pour les salles de cinéma, où les différents groupes de spectateurs devaient être séparés d'au moins 1,50m. Désormais, c'est donc la fermeture pure et simple pour les cinémas et théâtres, entre autres.Les événements sous tente et chapiteau sont interdits. Les marchés de Noël peuvent rester ouverts. La présence du public est également suspendue aux événements sportifs organisés l'extérieur.Les magasins restent ouverts, mais le shopping est limité à deux personnes (à l'exception des mineurs de son foyer). La fréquentation sera limitée (maximum 1 client par 10 m2 de surface commerciale).Il est autorisé de fêter Noël avec ses proches, mais le Premier ministre appelle à la plus grande prudence. Il recommande de bien aérer, et d'utiliser des autotests.Les restaurants et bars restent ouverts jusqu'à 23 heures, comme c'était déjà le cas actuellement. Malgré les demandes venant du secteur de l'horeca, les règles corona y resteront inchangées dans les prochaines semaines, sans exception pour les fêtes de fin d'année.