Le nombre moyen de nouvelles infections par jour entre le 11 et le 17 décembre a chuté de 35% pour atteindre 8.635 infections. Au cours de cette période, une moyenne de 75.448 tests ont été effectués par jour, avec un taux de positivité de 13,4 %. Le taux de reproduction est de 0,79, sachant que s'il est inférieur à 1, cela signifie que l'épidémie tend à s'atténuer. En effet le taux de reproduction représente le nombre moyen de nouveaux cas causés par une personne infectée dans une population sans immunité. Un taux supérieur à 1 signifie qu'une personne malade en contamine en moyenne plus d'une autre et donc que l'épidémie progresse.

Cependant, le variant Omicron continue de progresser chez nous et représente désormais 20% de l'ensemble des infections. Un Comité de concertation est prévu ce mercredi à 14 heures pour discuter de mesures supplémentaires éventuelles pour limiter sa propagation.

Ce lundi soir, le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke (Vooruit), a plaidé en faveur de l'instauration de "mesures supplémentaires" afin de combattre la progression du variant et de permettre la réouverture des écoles après les vacances de fin d'année. Les précédents Codeco ont permis l'adoption d'un "solide paquet" de mesures, qui a permis de réduire les chiffres de contaminations, a affirmé le ministre de la Santé. "Mais mon message est maintenant: il faut laisser agir et éviter une vague causée par Omicron", a-t-il dit. "Mon voeu est que les écoles puissent rouvrir après les vacances de Noël, que les enfants - même avec un masque - puissent retourner en classe. Mais si nous voulons cela, et si donc nous voulons éviter un confinement total, nous devons prendre des mesures de précaution et choisir d'être du bon côté." Le ministre de la Santé souhaite également restreindre l'accès au Covid Safe Ticket aux personnes en ordre de vaccination.

Martelange, la plus touchée

Certaines communes restent plus touchées par le Covid. Seule une commune enregistre plus de 3.000 cas de Covid pour 100.000 habitants: Martelange. Cela signifie que, dans ces communes, plus de 3% de la population ont été infectés au cours des 14 derniers jours. La semaine dernière, elles étaient encore 18 communes à dépasser une incidence de 3000. 23 communes dépassent une incidence de 2000. Une commune ne compte aucun cas de Covid sur les 14 derniers jours: il s'agit d'Herstappe.

Entre le 11 et le 17 décembre, l'incidence du virus était de 8634 nouvelles infections pour 100.000 habitants en moyenne en Belgique, un chiffre en diminution de 35%. Le nombre de cas diagnostiqués diminue dans toutes les provinces. C'est dans le Limbourg que la baisse est la plus marquée avec une diminution de 43,8% des cas sur la semaine écoulée. Suivie par la province de Flandre occidentale (-40,3%) et de Flandre orientale (-39,2%).

En chiffres absolus sur la semaine écoulée (du 11 au 17 décembre), la province d'Anvers compte toujours le plus grand nombre de cas confirmés de coronavirus (8.656 cas).

Hospitalisations en baisse également

Selon les chiffres de Sciensano, entre le 14 et le 20 décembre, 190 personnes par jour en moyenne ont été admises à l'hôpital en raison du Covid-19. Il s'agit d'une diminution de 30% par rapport à la semaine précédente.

Il y a actuellement 2.646 patients atteints du coronavirus dans les hôpitaux belges, dont 732 dans des unités de soins intensifs. Il s'agit de diminutions respectives de 22% et 13% sur une base hebdomadaire.

Le nombre de décès par jour a également poursuivi sa baisse. Entre le 11 et le 17 décembre, on a en effet enregistré une moyenne de 38 décès par jour, soit une diminution de 19%. Depuis le début de la crise sanitaire, un peu moins de 28.000 personnes sont mortes en Belgique des suites du Covid-19.

Le nombre moyen de nouvelles infections par jour entre le 11 et le 17 décembre a chuté de 35% pour atteindre 8.635 infections. Au cours de cette période, une moyenne de 75.448 tests ont été effectués par jour, avec un taux de positivité de 13,4 %. Le taux de reproduction est de 0,79, sachant que s'il est inférieur à 1, cela signifie que l'épidémie tend à s'atténuer. En effet le taux de reproduction représente le nombre moyen de nouveaux cas causés par une personne infectée dans une population sans immunité. Un taux supérieur à 1 signifie qu'une personne malade en contamine en moyenne plus d'une autre et donc que l'épidémie progresse.Cependant, le variant Omicron continue de progresser chez nous et représente désormais 20% de l'ensemble des infections. Un Comité de concertation est prévu ce mercredi à 14 heures pour discuter de mesures supplémentaires éventuelles pour limiter sa propagation.Ce lundi soir, le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke (Vooruit), a plaidé en faveur de l'instauration de "mesures supplémentaires" afin de combattre la progression du variant et de permettre la réouverture des écoles après les vacances de fin d'année. Les précédents Codeco ont permis l'adoption d'un "solide paquet" de mesures, qui a permis de réduire les chiffres de contaminations, a affirmé le ministre de la Santé. "Mais mon message est maintenant: il faut laisser agir et éviter une vague causée par Omicron", a-t-il dit. "Mon voeu est que les écoles puissent rouvrir après les vacances de Noël, que les enfants - même avec un masque - puissent retourner en classe. Mais si nous voulons cela, et si donc nous voulons éviter un confinement total, nous devons prendre des mesures de précaution et choisir d'être du bon côté." Le ministre de la Santé souhaite également restreindre l'accès au Covid Safe Ticket aux personnes en ordre de vaccination.Certaines communes restent plus touchées par le Covid. Seule une commune enregistre plus de 3.000 cas de Covid pour 100.000 habitants: Martelange. Cela signifie que, dans ces communes, plus de 3% de la population ont été infectés au cours des 14 derniers jours. La semaine dernière, elles étaient encore 18 communes à dépasser une incidence de 3000. 23 communes dépassent une incidence de 2000. Une commune ne compte aucun cas de Covid sur les 14 derniers jours: il s'agit d'Herstappe.Entre le 11 et le 17 décembre, l'incidence du virus était de 8634 nouvelles infections pour 100.000 habitants en moyenne en Belgique, un chiffre en diminution de 35%. Le nombre de cas diagnostiqués diminue dans toutes les provinces. C'est dans le Limbourg que la baisse est la plus marquée avec une diminution de 43,8% des cas sur la semaine écoulée. Suivie par la province de Flandre occidentale (-40,3%) et de Flandre orientale (-39,2%).En chiffres absolus sur la semaine écoulée (du 11 au 17 décembre), la province d'Anvers compte toujours le plus grand nombre de cas confirmés de coronavirus (8.656 cas).Selon les chiffres de Sciensano, entre le 14 et le 20 décembre, 190 personnes par jour en moyenne ont été admises à l'hôpital en raison du Covid-19. Il s'agit d'une diminution de 30% par rapport à la semaine précédente. Il y a actuellement 2.646 patients atteints du coronavirus dans les hôpitaux belges, dont 732 dans des unités de soins intensifs. Il s'agit de diminutions respectives de 22% et 13% sur une base hebdomadaire. Le nombre de décès par jour a également poursuivi sa baisse. Entre le 11 et le 17 décembre, on a en effet enregistré une moyenne de 38 décès par jour, soit une diminution de 19%. Depuis le début de la crise sanitaire, un peu moins de 28.000 personnes sont mortes en Belgique des suites du Covid-19.