"Il y aura un monitoring au quotidien. La priorité reste la santé publique. On verra, via ce monitoring, s'il est nécessaire de prolonger encore les mesures de quinze jours", a déclaré M. Jeholet.

Les écoles devront toutefois s'organiser pendant les vacances de Pâques, prévues du 6 au 17 avril. La garde des enfants de personnes travaillant dans les secteurs des soins de santé et de la sécurité doit être maintenue, a décidé le Conseil national de sécurité.

"L'objectif est de permettre à tous les travailleurs de première ligne de faire garder leurs enfants. Et les scientifiques nous ont dit qu'il fallait changer le moins possible l'environnement existant. Je sais que c'est un peu nouveau, mais on a besoin de solidarité."

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles se réunira samedi à 09h00.

"Il y aura un monitoring au quotidien. La priorité reste la santé publique. On verra, via ce monitoring, s'il est nécessaire de prolonger encore les mesures de quinze jours", a déclaré M. Jeholet. Les écoles devront toutefois s'organiser pendant les vacances de Pâques, prévues du 6 au 17 avril. La garde des enfants de personnes travaillant dans les secteurs des soins de santé et de la sécurité doit être maintenue, a décidé le Conseil national de sécurité. "L'objectif est de permettre à tous les travailleurs de première ligne de faire garder leurs enfants. Et les scientifiques nous ont dit qu'il fallait changer le moins possible l'environnement existant. Je sais que c'est un peu nouveau, mais on a besoin de solidarité." Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles se réunira samedi à 09h00.