Au lendemain du dernier comité de concertation, Jan Jambon avait été interrogé par ATV sur les règles régissant les réunions dans les jardins. Le ministre-président flamand avait répondu que les groupes de 11 à 50 personnes ne seraient autorisés à se réunir que dans le respect des règles en vigueur dans l'horeca et avec un traiteur professionnel.

Cela avait fait grand bruit, avant même que la mesure ne figure dans l'arrêté ministériel fédéral. M. Jambon a donc eu une réunion avec le Premier ministre Alexander De Croo mardi et il a été décidé d'être plus flexible.

"Nous allons autoriser les garden-parties jusqu'à 50 personnes à partir du 9 juin prochain, date à laquelle un assouplissement supplémentaire pourra avoir lieu", a déclaré M. Jambon. "Traiteur ou pas traiteur, ça n'a pas d'importance. Le protocole qui s'applique aujourd'hui aux terrasses s'appliquera également aux événements dans les jardins." "Cela signifie donc, entre autres, quatre personnes par table et une distance suffisante entre les tables", a-t-il encore dit.

Au lendemain du dernier comité de concertation, Jan Jambon avait été interrogé par ATV sur les règles régissant les réunions dans les jardins. Le ministre-président flamand avait répondu que les groupes de 11 à 50 personnes ne seraient autorisés à se réunir que dans le respect des règles en vigueur dans l'horeca et avec un traiteur professionnel. Cela avait fait grand bruit, avant même que la mesure ne figure dans l'arrêté ministériel fédéral. M. Jambon a donc eu une réunion avec le Premier ministre Alexander De Croo mardi et il a été décidé d'être plus flexible. "Nous allons autoriser les garden-parties jusqu'à 50 personnes à partir du 9 juin prochain, date à laquelle un assouplissement supplémentaire pourra avoir lieu", a déclaré M. Jambon. "Traiteur ou pas traiteur, ça n'a pas d'importance. Le protocole qui s'applique aujourd'hui aux terrasses s'appliquera également aux événements dans les jardins." "Cela signifie donc, entre autres, quatre personnes par table et une distance suffisante entre les tables", a-t-il encore dit.