Il est difficile de toujours déterminer précisément qui a gagné ou perdu un scrutin (est-ce le parti qui est arrivé en tête qui l'a emporté, ou c...

Il est difficile de toujours déterminer précisément qui a gagné ou perdu un scrutin (est-ce le parti qui est arrivé en tête qui l'a emporté, ou celui qui a le plus progressé ?), et les partis s'emploient d'ailleurs toujours à tenter de faire croire qu'il l'ont emporté, ou à tout le moins qu'ils n'ont pas perdu.N'empêche, perdre des voix n'est pas rédhibitoire, au contraire même. Le politologue Régis Dandoy a fait le compte, et a remarqué que, depuis 1949, "les gouvernements fédéraux sont composés de partis politiques qui, en moyenne, perdent 0,9 point de pourcent des voix lors des élections précédant leur participation gouvernementale".> Êtes-vous incollable sur les partis politiques belges ? Faites notre grand quiz