La campagne de vaccination anti-Covid 19 a symboliquement démarré en Belgique le lundi 28 décembre, avec les premières injections dans trois maisons de repos - une en Wallonie, une à Bruxelles et une en Flandre. Au total, 700 personnes ont reçu une injection lors de cette phase-test.
...

La campagne de vaccination anti-Covid 19 a symboliquement démarré en Belgique le lundi 28 décembre, avec les premières injections dans trois maisons de repos - une en Wallonie, une à Bruxelles et une en Flandre. Au total, 700 personnes ont reçu une injection lors de cette phase-test. Mais le coup d'envoi officiel (et massif) est lancé ce mardi 5 janvier avec environ 87.000 doses fournies chaque semaine. "Pour l'instant le seul vaccin qui est officiellement sur le marché c'est Pfizer/BioNTech, on espère avoir de bonnes nouvelles cette semaine encore pour le concurrent Moderna. Si ce dernier est approuvé par la Commission européenne, on devrait disposer des premières doses à la fin du mois de janvier. Concernant BioNTech, nous avons reçu des informations selon lesquelles nous pourrions bénéficier d'une légère augmentation du volume qui nous est fourni jusqu'ici: on passerait alors à 100.000 doses environ par semaine, à partir du 1er février. Mais tout cela doit encore être précisé et confirmé", précise la task force pour l'opérationnalisation de la stratégie de vaccination.L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu'elle ne se prononcerait finalement pas lundi soir sur l'autorisation du vaccin Moderna contre le coronavirus, et ses discussions reprendront plus tard dans la semaine."Les discussions de l'EMA sur le vaccin Moderna contre le Covid-19 ne seront pas terminées ce soir. Elles continueront mercredi", a indiqué dans un communiqué en début de soirée le régulateur européen, basé à Amsterdam.Sous pression des pays européens pour autoriser le Moderna dès que possible, l'EMA avait avancé du 12 janvier à mercredi, puis de mercredi à lundi une réunion de son Comité des médicaments à usage humain (CHMP), laissant entrevoir la possibilité d'une décision dans la journée."Il n'y aura pas de nouvelle communication de l'EMA" lundi soir, a ajouté le régulateur.