Le nombre d'infections et d'hospitalisations continue d'augmenter dans tout le pays. Bruxelles et la Wallonie sont les régions les plus touchées d'Europe. Ce matin le gouvernement a communiqué de nouvelles mesures mais ce sont nous qui sommes à la barre. La responsabilité est divisée entre les personnes jeunes et moins jeunes en appliquant les principes de distance et de port du masque.

L'âge continue à augmenter

Si nous continuons sur cette tendance, nous atteindrons les 20.000 infections par jour la semaine prochaine. Plus d'un Belge sur 100 serait contagieux à tout moment. L'âge moyen des contaminations continue à augmenter. Actuellement, la moitié des cas a plus de 37 ans. Les contaminations des personnes de + de 70 ans doublent sur base hebdomadaire. Les contaminations chez les plus de 90 ans doublent tous les cinq jours. Cette tranche d'âge est la deuxième la plus touchée après les 20-30 ans.

La plus grande progression des contaminations se situe en Flandre même si le nombre de contaminations reste le plus grand à Liège, Bruxelles et dans les Hainaut. 1954 nouveaux cas à Liège notamment. La situation y est particulièrement préoccupante à Liège et dans le Hainaut. La semaine qui est devant nous sera particulièrement cruciale pour garder la capacité hospitalière. Qui reste à la maison peut sauver des vies.

Le point en maisons de repos

La plupart des décès actuellement se déroulent dans les hopitaux où 4 personnes sur 10 viennent de maisons de repos et de soins. Dans les maisons de repos, le nombre d'infections a doublé en une semaine en Wallonie. En Flandre, le taux de contaminations est plus faible mais l'augmentation se poursuit. A Bruxelles, la tendance est à la stabilisation.

Le 13 octobre, 34 patients sur 1000 en maisons de repos en Wallonie sont positifs aux coronavirus. 33% des maisons de repos en Wallonie ont un cas de Covid parmi leurs patients.

Don de plasma

La Croix-Rouge est à la recherche de personnes qui sont rétablies du Covid et n'ont plus de symptômes depuis au moins 17 jours et qui souhaiter donner leur plasma. Les personnes doivent avoir plus de 18 ans, être en bonne santé et ne pas avoir été enceinte.

Le plasma collecté sert à deux études pour voir si les anticorps des personnes qui ont guéri du virus peuvent aider ceux qui se trouvent en soins intensifs. Une thérapie qui pourrait être essentielle pour les patients en phase aigue.

Le nombre d'infections et d'hospitalisations continue d'augmenter dans tout le pays. Bruxelles et la Wallonie sont les régions les plus touchées d'Europe. Ce matin le gouvernement a communiqué de nouvelles mesures mais ce sont nous qui sommes à la barre. La responsabilité est divisée entre les personnes jeunes et moins jeunes en appliquant les principes de distance et de port du masque. Si nous continuons sur cette tendance, nous atteindrons les 20.000 infections par jour la semaine prochaine. Plus d'un Belge sur 100 serait contagieux à tout moment. L'âge moyen des contaminations continue à augmenter. Actuellement, la moitié des cas a plus de 37 ans. Les contaminations des personnes de + de 70 ans doublent sur base hebdomadaire. Les contaminations chez les plus de 90 ans doublent tous les cinq jours. Cette tranche d'âge est la deuxième la plus touchée après les 20-30 ans.La plus grande progression des contaminations se situe en Flandre même si le nombre de contaminations reste le plus grand à Liège, Bruxelles et dans les Hainaut. 1954 nouveaux cas à Liège notamment. La situation y est particulièrement préoccupante à Liège et dans le Hainaut. La semaine qui est devant nous sera particulièrement cruciale pour garder la capacité hospitalière. Qui reste à la maison peut sauver des vies. La plupart des décès actuellement se déroulent dans les hopitaux où 4 personnes sur 10 viennent de maisons de repos et de soins. Dans les maisons de repos, le nombre d'infections a doublé en une semaine en Wallonie. En Flandre, le taux de contaminations est plus faible mais l'augmentation se poursuit. A Bruxelles, la tendance est à la stabilisation. Le 13 octobre, 34 patients sur 1000 en maisons de repos en Wallonie sont positifs aux coronavirus. 33% des maisons de repos en Wallonie ont un cas de Covid parmi leurs patients. La Croix-Rouge est à la recherche de personnes qui sont rétablies du Covid et n'ont plus de symptômes depuis au moins 17 jours et qui souhaiter donner leur plasma. Les personnes doivent avoir plus de 18 ans, être en bonne santé et ne pas avoir été enceinte. Le plasma collecté sert à deux études pour voir si les anticorps des personnes qui ont guéri du virus peuvent aider ceux qui se trouvent en soins intensifs. Une thérapie qui pourrait être essentielle pour les patients en phase aigue.