La panne touche également la plateforme Ma Santé, et donc l'outil d'auto-évaluation pour savoir si un test est nécessaire. Un PLF peut toujours être rempli en version papier, après avoir été imprimé.

Certificat automatique pour faire un test

Les salariés à qui l'outil d'auto-évaluation en ligne sur www.masante.belgique.be conseille de se faire tester pour le Covid-19 recevront désormais automatiquement un certificat d'absence pour leur employeur, signalent dimanche les ministres de la Santé publique Frank Vandenbroucke et du Travail Pierre-Yves Dermagne.

.

Le but de la mesure est d'alléger la charge de travail des médecins généralistes en cette période particulièrement difficile, selon les deux ministres. Depuis le 3 novembre, toute personne présentant des symptômes légers peut procéder à une auto-évaluation et, si nécessaire, générer immédiatement un code d'activation pour faire un test de dépistage gratuit dans une pharmacie ou un centre de test.

Lire aussi: Les patients vaccinés pourraient devenir majoritaires à l'hôpital

Dès à présent, les salariés ne devront en outre plus faire appel à leur médecin traitant pour justifier leur absence au travail pendant que le test est effectué. Grâce à l'initiative du Conseil national du travail, qui a approuvé vendredi un projet de convention collective de travail en ce sens, ils recevront ainsi automatiquement un certificat d'absence pour leur employeur lorsqu'ils obtiennent un code de test. L'objectif de la mesure est de réduire la pression sur les médecins généralistes et d'empêcher les salariés contaminés de se rendre sur leur lieu de travail.

Lire aussi: Télétravail obligatoire: pourquoi ce sera moins pénible

Le certificat indiquera le jour et l'heure où le code d'activation a été émis et est valable comme certificat d'absence pour la durée nécessaire (maximum 36 heures) pour se faire tester chez le pharmacien ou dans un centre de test. Le salarié est tenu d'informer immédiatement l'employeur, de lui transmettre le certificat et de se faire tester dans les plus brefs délais, soulignent les deux ministres.

Les salariés qui peuvent télétravailler seront autorisés à s'absenter pendant le temps nécessaire pour passer le test. Ensuite, ils devront reprendre le travail à distance jusqu'à ce que le résultat du test soit connu. Ils informeront alors leur employeur de la reprise du travail ou de la poursuite de leur absence pour maladie. Afin de garantir le respect de la vie privée, les salariés ne sont cependant pas tenus de leur divulguer le résultat de l'auto-évaluation ou du test.

Si le résultat du test est positif, le salarié doit s'isoler à domicile et contacter le médecin traitant qui assurera le suivi. La CCT est entrée en vigueur vendredi et expirera le 28 février prochain. Au cours de cette période, un salarié pourra recourir trois fois maximum à la possibilité de s'absenter du travail pour un test Covid en utilisant l'outil d'auto-évaluation.

La panne touche également la plateforme Ma Santé, et donc l'outil d'auto-évaluation pour savoir si un test est nécessaire. Un PLF peut toujours être rempli en version papier, après avoir été imprimé.Les salariés à qui l'outil d'auto-évaluation en ligne sur www.masante.belgique.be conseille de se faire tester pour le Covid-19 recevront désormais automatiquement un certificat d'absence pour leur employeur, signalent dimanche les ministres de la Santé publique Frank Vandenbroucke et du Travail Pierre-Yves Dermagne..Le but de la mesure est d'alléger la charge de travail des médecins généralistes en cette période particulièrement difficile, selon les deux ministres. Depuis le 3 novembre, toute personne présentant des symptômes légers peut procéder à une auto-évaluation et, si nécessaire, générer immédiatement un code d'activation pour faire un test de dépistage gratuit dans une pharmacie ou un centre de test.Dès à présent, les salariés ne devront en outre plus faire appel à leur médecin traitant pour justifier leur absence au travail pendant que le test est effectué. Grâce à l'initiative du Conseil national du travail, qui a approuvé vendredi un projet de convention collective de travail en ce sens, ils recevront ainsi automatiquement un certificat d'absence pour leur employeur lorsqu'ils obtiennent un code de test. L'objectif de la mesure est de réduire la pression sur les médecins généralistes et d'empêcher les salariés contaminés de se rendre sur leur lieu de travail.Le certificat indiquera le jour et l'heure où le code d'activation a été émis et est valable comme certificat d'absence pour la durée nécessaire (maximum 36 heures) pour se faire tester chez le pharmacien ou dans un centre de test. Le salarié est tenu d'informer immédiatement l'employeur, de lui transmettre le certificat et de se faire tester dans les plus brefs délais, soulignent les deux ministres.Les salariés qui peuvent télétravailler seront autorisés à s'absenter pendant le temps nécessaire pour passer le test. Ensuite, ils devront reprendre le travail à distance jusqu'à ce que le résultat du test soit connu. Ils informeront alors leur employeur de la reprise du travail ou de la poursuite de leur absence pour maladie. Afin de garantir le respect de la vie privée, les salariés ne sont cependant pas tenus de leur divulguer le résultat de l'auto-évaluation ou du test.Si le résultat du test est positif, le salarié doit s'isoler à domicile et contacter le médecin traitant qui assurera le suivi. La CCT est entrée en vigueur vendredi et expirera le 28 février prochain. Au cours de cette période, un salarié pourra recourir trois fois maximum à la possibilité de s'absenter du travail pour un test Covid en utilisant l'outil d'auto-évaluation.