Bruxelles va devoir faire mieux en matière de vaccination. Les derniers chiffres donnés par la Cocom ne sont pas bons. Seulement 9.700 personnes ont reçu cette semaine leur première dose de vaccin, très loin de l'objectif des 16.000 personnes. A noter que 2 % des patients ne se présentent pas pour recevoir leur seconde dose - contre 1% les dernières semaines.

On note tout de même une légère augmentation du nombre de personnes vaccinées chez les plus jeunes.30 % des 12-17 ans et 44 % des 178-24 ans sont vaccinés. Une hausse qui peut s'expliquer par les actions de sensibilisation faites dans les écoles, d'après Inge Neven mais qui reste néanmoins trop lente pour la responsable du service hygiène de la Cocom.

Les actions décentralisées semblent efficaces, cette semaine 34 % des vaccins ont été injectés en grandes surfaces, entreprises ou grâce au vaccibus. De nouveaux points de vaccination devraient voir le jour Gare centrale, du Midi et de Schaerbeek ainsi que dans des écoles.

Le Cocom rappelle aussi aux personnes s'étant faites vacciner à l'étranger de se manifester auprès de leur médecin traitant, "Nous avons 4.000 personnes qui se sont enregistrées mais on sait qu'il y en a beaucoup plus" a rappelé Inge Neven.

Après une diminution du nombre de rendez-vous en centre de vaccination, on aperçoit une stabilisation due à l'instauration probable du Covid Safe Ticket. Néanmoins la couverture vaccinale reste toujours assez basse, elle est d'à peine 53 % - l'objectif est de 65 % d'ici la fin octobre. Suite ce taux de vaccination ne s'améliore pas, les hôpitaux pourraient connaître un nouveau coup de pression, notamment avec l'hiver qui arrive.

La situation épidémiologique à Bruxelles est toujours problématique avec une incidence de 578 cas pour 100.000 habitants sur 14 jours et un taux de positivité de 6,9%. Selon Inge Neven, ces chiffres élevés s'expliquent en partie par les nombreux retours de voyage. La Cocom a d'ailleurs décidé de réinstaurer la quarantaine obligatoire entre le premier (jour 1) et le deuxième test (jour 7) pour tous les voyageurs non vaccinés revenant de zone rouge et ce, à partir de vendredi.

La semaine dernière, Bruxelles comptait 220 personnes hospitalisées à cause du Covid dont 70-75 en soins intensifs. En moyenne, ce sont deux personnes par jour qui perdent la vie des suites du Covid-19.

Bruxelles va devoir faire mieux en matière de vaccination. Les derniers chiffres donnés par la Cocom ne sont pas bons. Seulement 9.700 personnes ont reçu cette semaine leur première dose de vaccin, très loin de l'objectif des 16.000 personnes. A noter que 2 % des patients ne se présentent pas pour recevoir leur seconde dose - contre 1% les dernières semaines. On note tout de même une légère augmentation du nombre de personnes vaccinées chez les plus jeunes.30 % des 12-17 ans et 44 % des 178-24 ans sont vaccinés. Une hausse qui peut s'expliquer par les actions de sensibilisation faites dans les écoles, d'après Inge Neven mais qui reste néanmoins trop lente pour la responsable du service hygiène de la Cocom.Les actions décentralisées semblent efficaces, cette semaine 34 % des vaccins ont été injectés en grandes surfaces, entreprises ou grâce au vaccibus. De nouveaux points de vaccination devraient voir le jour Gare centrale, du Midi et de Schaerbeek ainsi que dans des écoles. Le Cocom rappelle aussi aux personnes s'étant faites vacciner à l'étranger de se manifester auprès de leur médecin traitant, "Nous avons 4.000 personnes qui se sont enregistrées mais on sait qu'il y en a beaucoup plus" a rappelé Inge Neven. Après une diminution du nombre de rendez-vous en centre de vaccination, on aperçoit une stabilisation due à l'instauration probable du Covid Safe Ticket. Néanmoins la couverture vaccinale reste toujours assez basse, elle est d'à peine 53 % - l'objectif est de 65 % d'ici la fin octobre. Suite ce taux de vaccination ne s'améliore pas, les hôpitaux pourraient connaître un nouveau coup de pression, notamment avec l'hiver qui arrive. La situation épidémiologique à Bruxelles est toujours problématique avec une incidence de 578 cas pour 100.000 habitants sur 14 jours et un taux de positivité de 6,9%. Selon Inge Neven, ces chiffres élevés s'expliquent en partie par les nombreux retours de voyage. La Cocom a d'ailleurs décidé de réinstaurer la quarantaine obligatoire entre le premier (jour 1) et le deuxième test (jour 7) pour tous les voyageurs non vaccinés revenant de zone rouge et ce, à partir de vendredi.La semaine dernière, Bruxelles comptait 220 personnes hospitalisées à cause du Covid dont 70-75 en soins intensifs. En moyenne, ce sont deux personnes par jour qui perdent la vie des suites du Covid-19.