En Belgique, l'idée d'un pass corona permettant davantage de libertés aux personnes vaccinées, divise la classe politique. Ainsi, le Premier ministre Alexander De Croo ne veut pas de cette solution. Interrogé sur Qmusic, le Premier ministre prône la solidarité entre les personnes vaccinées et celles qui ne le sont pas et assure "qu'il n'y aura pas d'assouplissements supplémentaires pour les personnes vaccinées".

A l'inverse, le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, s'est déclaré favorable à un coronapass. À condition toutefois que ce système, qui ne s'adresserait qu'aux plus de 18 ans, soit "bétonné juridiquement afin d'éviter toute discrimination" et que chaque personne ait eu l'occasion de se faire vacciner.

En Belgique, l'idée d'un pass corona permettant davantage de libertés aux personnes vaccinées, divise la classe politique. Ainsi, le Premier ministre Alexander De Croo ne veut pas de cette solution. Interrogé sur Qmusic, le Premier ministre prône la solidarité entre les personnes vaccinées et celles qui ne le sont pas et assure "qu'il n'y aura pas d'assouplissements supplémentaires pour les personnes vaccinées". A l'inverse, le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, s'est déclaré favorable à un coronapass. À condition toutefois que ce système, qui ne s'adresserait qu'aux plus de 18 ans, soit "bétonné juridiquement afin d'éviter toute discrimination" et que chaque personne ait eu l'occasion de se faire vacciner.