Red, adjectif. Rouge, en français. Kite, nom commun. Cerf-volant, en français. En entendant ce nom, kite ou cerf-volant, en connexion avec l'Afghanistan, une référence littéraire peut nous sembler évidente et automatique : The Kite Runner, ou Les cerfs-volants de Kaboul, le roman mondialement connu de Khaled Hosseini, auteur américian d'origine afghane.
...

Red, adjectif. Rouge, en français. Kite, nom commun. Cerf-volant, en français. En entendant ce nom, kite ou cerf-volant, en connexion avec l'Afghanistan, une référence littéraire peut nous sembler évidente et automatique : The Kite Runner, ou Les cerfs-volants de Kaboul, le roman mondialement connu de Khaled Hosseini, auteur américian d'origine afghane.La Défense confirme cette référence littéraire dans le choix du nom de l'opération : "Le choix de Kite est inspiré du livre Les cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini. L'histoire se déroule sur fond d'événements tumultueux, de la chute de la monarchie afghane à l'invasion soviétique, en passant par l'exode des réfugiés vers le Pakistan et les États-Unis, et la montée en puissance du régime des talibans", indique le service presse. Tout y est donc, pour la situation actuelle, et les personnes, désepérées, qui fuient les talibans, parfois au prix de leur vie.Ce roman, ainsi que Les hirondelles de Kaboul de Yasmina Khadra, sont souvent indiqués comme les livres qui dépeignent le mieux les horreurs perpétrées par le régime des talibans de 1996 à 2001. Avec la prise de pouvoir récente, les rappels et références à ces oeuvres sont nombreux, dans le discours politique et médiatique, comme sur les réseaux sociaux. L'armée belge n'en est pas à sa première opération d'évacuation. Il y a notamment eu deux autres missions, deux fois en République Démocratique du Congo ; à Kinshasa (alors appelé Léopoldville) en 1964, et à Kolwezi, dans la région minière du Haut-Katanga, en 1978. Dans les deux cas, des citoyens belges et européens étaient en danger, dans un contexte de rébellions armées. Autre point en commun : les deux opérations portaient l'attribut rouge dans leur appellation, respectivement Opération Dragon Rouge (Operatie Rode Draak) et Opération Red Bean. Le rouge du cerf-volant de l'opération actuellement menée à Kaboul est inspiré de ces références historiques, indique le service presse de la Défense.Red kite est également le nom, en anglais, du milan royal, un rapace de la famille des faucons, continue la Défense. "Les oiseaux de proie sont souvent utilisés dans le symbolisme des Special Operations Forces." Le bestiaire des oiseaux de proie est également largement mobilisé dans l'appellation d'engins de la flotte aérienne, comme les jets Falcon de Dassault (un Falcon7X est par exemple utilisé dans cette opération), le F-15 Eagle de l'armée américaine, ou encore les Hawks (également traduit faucon) de la Royal Air Force.Le rouge est également souvent utilisé dans la nomination des équipes sportives belges ; Red Kite ne va pas sans rappeler les équipes sportives nationales de Belgique, comme les Red Devils, les Red Flames, les Red Cats, Panthers, Lions, etc. Le rouge étant une des couleurs du drapeau du Royaume. La Défense n'a cependant pas indiqué que l'appellation de l'opération entrait dans cette logique nationale belge. Elle n'a pas précisé pourquoi l'anglais été utilisé, mais via cette langue l'appellation est peut-être plus universelle que l'utilisation de deux fois la même expression en deux langues différentes - l'Opértion Cerf-volant Rouge/Operatie Rode Vlieger.