La palette électrique de GM se veut un outil capable de soulager le personnel en charge de la manipulation des colis., GF
La palette électrique de GM se veut un outil capable de soulager le personnel en charge de la manipulation des colis. © GF

Selon le Forum économique mondial, la demande de livraison dans les zones urbaines dites "du dernier kilomètre", alimentée par le commerce électronique, devrait augmenter de 78 % d'ici 2030, ce qui entraînera une augmentation de 36 % des véhicules de livraison dans les 100 premières villes du monde. Dans le même temps, cette augmentation de la demande devrait entraîner une hausse de près d'un tiers des émissions de carbone liées à la livraison.

Afin de répondre au exigences du nouveau commerce en ligne tout en réduisant l'impact sur la planète, GM a imaginé ses solutions "BrightDrop" une sorte d'écosystème comprenant, d'une part, des palettes électriques à propulsion assistée qui transporteront facilement des colis depuis une camionnette jusqu'au domicile des clients. Cela soulagera le travail physique des préparateurs de commande dans les centres de distribution ainsi que celui des livreurs dont les tournées seront de plus en plus lourdes. GM parle d'unemise en service de cette palette dès cette année !

400 km de ville à ville

Le deuxième produit de la stratégie BrightDrop est carrément une nouvelle génération de fourgon utilitaire électrique. L'engin assurera des trajets assez longs (autonomie de 400 km), par exemple d'une base logistique régional vers les villes plus ou moins voisines, avec une seule charge, mais pourra récupérer plus de la moitié de cette autonomie en une heure de recharge grâce à des chargeurs et des batteries adaptés. Tout est pensé pour faciliter la vie du chauffeur-livreur, notamment des grandes portes coulissantes, de larges passages entre cabine et zone de chargement, etc. Les premiers véhicules pourraient être commandés dès le début de l'année 2022.

Selon le Forum économique mondial, la demande de livraison dans les zones urbaines dites "du dernier kilomètre", alimentée par le commerce électronique, devrait augmenter de 78 % d'ici 2030, ce qui entraînera une augmentation de 36 % des véhicules de livraison dans les 100 premières villes du monde. Dans le même temps, cette augmentation de la demande devrait entraîner une hausse de près d'un tiers des émissions de carbone liées à la livraison.Afin de répondre au exigences du nouveau commerce en ligne tout en réduisant l'impact sur la planète, GM a imaginé ses solutions "BrightDrop" une sorte d'écosystème comprenant, d'une part, des palettes électriques à propulsion assistée qui transporteront facilement des colis depuis une camionnette jusqu'au domicile des clients. Cela soulagera le travail physique des préparateurs de commande dans les centres de distribution ainsi que celui des livreurs dont les tournées seront de plus en plus lourdes. GM parle d'unemise en service de cette palette dès cette année ! Le deuxième produit de la stratégie BrightDrop est carrément une nouvelle génération de fourgon utilitaire électrique. L'engin assurera des trajets assez longs (autonomie de 400 km), par exemple d'une base logistique régional vers les villes plus ou moins voisines, avec une seule charge, mais pourra récupérer plus de la moitié de cette autonomie en une heure de recharge grâce à des chargeurs et des batteries adaptés. Tout est pensé pour faciliter la vie du chauffeur-livreur, notamment des grandes portes coulissantes, de larges passages entre cabine et zone de chargement, etc. Les premiers véhicules pourraient être commandés dès le début de l'année 2022.