Une Vietnamienne s'immole par le feu pour protester contre la Chine

23/05/14 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Le Vif

(Belga) Une Vietnamienne est morte vendredi dans le sud du Vietnam après s'être immolée par le feu pour protester contre le déploiement d'une plate-forme pétrolière chinoise dans des eaux contestées en mer de Chine méridionale, a indiqué la presse officielle.

Cette femme de 67 ans, identifiée comme Le Thi Tuyet Mai, s'est immolée par le feu vendredi matin devant le Palais de la Réunification de Ho Chi Minh-Ville (ex-Saïgon), a précisé le quotidien en ligne Thanh Nien citant un responsable local. "Le feu a été éteint par les gardes de sécurité au bout de trois minutes, mais elle est morte", a ajouté le journal. Son immolation est due à des raisons personnelles et à "sa colère contre l'installation illégale par la Chine d'une plate-forme pétrolière, violant la souveraineté du Vietnam", a expliqué le responsable. La police a trouvé sur les lieux un bidon d'essence et une lettre dans laquelle elle exprimait son indignation à propos de la plate-forme dont elle réclamait le retrait. Une vidéo de l'immolation a été postée sur YouTube. Le Vietnam et la Chine se disputent de longue date les archipels des Paracels et des Spratleys, dont les fonds sont supposés riches en pétrole et qui constituent d'importantes voies maritimes internationales. Mais l'installation début mai par la Chine d'équipements de forage pétrolier près des Paracels a mis le feu au poudre: les deux pays ont déployé des navires dans la zone et des émeutes antichinoises, les plus violentes à se produire au Vietnam depuis des décennies, ont éclaté. Pékin a évacué des milliers de ses ressortissants et indiqué que quatre Chinois étaient morts dans ces violences. Selon le Vietnam, trois Chinois ont été tués. Mercredi, le Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung avait déclaré à Manille que le déploiement de la plate-forme chinoise avait "sérieusement menacé la paix" dans la région. (Belga)

Nos partenaires