Snapchat, le message qui s'autodétruit

09/09/13 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Le Vif

Une application permet d'envoyer des messages et des photos qui s'autodétruisent après 3 ou 10 secondes. De quoi ravir les amateurs de SMS compromettants.

Snapchat, le message qui s'autodétruit

© Capture d'écran facebook

Lancée en septembre 2011, l'application estimée à une valeur boursière de 800 millions de dollars séduit chaque jour davantage. Ses créateurs Evan Spiegel et Bobby Murphy ont moins de 25 ans et seraient selon Forbes les dignes héritiers de Zuckerberg. Cette application iOS et Android permet de créer et d'éditer des photos qui auront une durée de vie de 3 à 10 secondes après ouverture par le destinataire.

Lorsque le temps imparti est écoulé, l'image disparait à jamais. Comme le destinataire est obligé de garder le doigt sur l'écran pour visionner le message, toute capture d'écran est - en principe - impossible. Chaque jour plus de 200 millions de snapchat seraient envoyés à travers le monde, soit 4 fois plus que ce qui est posté quotidiennement sur Instagram selon le Huffingtonpost. Le succès est tel que des applications similaires ont vu le jour comme Poke sur Facebook ou Squawk Messenger.

Images fugaces qui ne laissent pas de traces

Si l'application a dans un premier temps séduit les jeunes, elle va vite devenir populaire parmi les amateurs de sexto, soit SMS coquin, mais aussi, et de façon surprenante, à Wallstreet parmi les traders selon New York Magazine.

L'application semble être la solution idéale pour tous messages potentiellement compromettants. Elle n'est pourtant pas à l'abri de certains détournements. On ne peut donc que conseiller l'extrême prudence à ceux qui n'aspirent qu'à l'oubli puisqu'il existe des tutoriels qui expliquent comment récupérer ces images fugaces. Une preuve supplémentaire que s'il arrive à votre mémoire de flancher, internet n'oublie rien. Même pas les images fantômes.

ML

Nos partenaires