Une hormone pour vaincre la timidité?

28/12/11 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

Des chercheurs canadiens auraient découvert que l'ocytocine, une hormone naturelle, permettrait d'améliorer la perception de soi et de faciliter les rapprochements humains.

Une hormone pour vaincre la timidité?

© Thinkstock

Vous avez la voix qui tremble, les mains moites ou un rire nerveux lorsque vous vous adressez à quelqu'un que vous ne connaissez pas? L'idée de vous retrouver à une soirée où vous ne connaissez personne vous donne des sueurs froides? Des chercheurs canadiens viennent peut-être de trouver un remède à votre timidité. Une étude de l'Université Concordia de Montréal, publiée dans la revue Psychopharmacology révèle que l'injection d'une hormone dans le nez permettrait de vaincre la timidité.

L'ocytocine, une hormone naturelle sécrétée lors des rapprochements sociaux ou par les femmes lors de leur accouchement, améliorerait selon les chercheurs la perception de soi et permettrait donc de faciliter les relations humaines. "Sous l'effet de l'ocytocine, certaines personnes deviennent plus extraverties, plus ouvertes aux idées nouvelles et plus confiantes", assure Mark Ellenbogen, l'un des responsables de l'étude. Et d'ajouter: "l'administration d'ocytocine a notamment amplifié des traits de personnalité comme la cordialité, la confiance, l'altruisme et l'ouverture."

Les effets de cette hormone sont également étudiés pour traiter les phobies sociales et l'autisme, car elle facilite la perception de sentiments.

L'étude réalisée auprès d'une centaine d'hommes et femmes âgées de 18 à 35 ans a également prouvé que l'injection par voix nasales améliore sensiblement les résultats.

Caroline Politi

Nos partenaires