"Les déchets dans l'espace peuvent provoquer une guerre"

25/01/16 à 15:49 - Mise à jour à 15:50

Source: Knack

Il n'est pas impossible que le nombre de plus en plus croissant de déchets dans l'espace soit à l'origine d'une guerre, prévient un rapport russe.

"Les déchets dans l'espace peuvent provoquer une guerre"

© ESA

Les millions de débris qui tournent en spirale autour de la terre à une vitesse de plus de 28.000 kms/heures pourraient non seulement provoquer un horrible accident spatial, mais aussi avoir de terrible conséquence sur l'ordre du monde. C'est tout cas ce que pense Vitaly Adushkin, de l'académie russe des sciences à Moscou. Dans le magazine Acta Astronautica il prédit qu'une collision entre un engin spatial et ce flux de débris pourrait même avoir des conséquences militaires. "Les collisions entre des déchets et des engins spatiaux, surtout avec des satellites militaires, représentent un réel danger politico-stratégique. Un tel événement ravivera des tensions politiques, voire militaires, entre les pays présents dans l'espace" selon ce même rapport. "Le propriétaire d'un engin spatial qui aurait été détruit ne pourra en effet que difficilement en trouver les causes effectives et va naturellement accuser un autre pays de l'avoir sciemment détruit."

Poubelle et effet Kessler

Pour éviter qu'un tel drame ne se produise, le professeur Adushkin souhaite que l'on nettoie au plus vite l'espace, parce que chaque nouvelle collision augmente le nombre de débris susceptibles de provoquer de nouvelles collisions. C'est ce qu'on appelle l'effet Kessler ou plus prosaïquement l'effet boule de neige.

Il y a urgence, car si rien n'est fait, on ne pourra plus envoyer de satellite dans l'espace d'ici 30 ans. De satellites qui sont indispensables si l'on veut maintenir les communications mobiles par exemple. Selon la NASA, même un tout petit déchet peut déjà provoquer de gros dégâts.

Autour de notre planète, il y a plus de 20.000 pièces qui ont plus de 10 cm. En 2014, sur la Station spatiale internationale pas moins de 5 avaries ont été provoquées par ce genre de déchets. On pensait que les débris en orbite disparaîtraient suite au frottement avec l'atmosphère. Mais cela ne semble pas être le cas. Sur les 616 objets envoyés par l'homme dans l'espace en 1963, il en restait, 38 en orbite 30 ans plus tard précise, Le Nouvel Observateur. Il faut donc impérativement nettoyer ou du moins les sortir des orbites les plus utilisées par l'homme. Mais les techniques ne sont pas encore au point et surtout très coûteuses.

Un satellite pulvérisé, c'est 3000 débris supplémentaires

L'avertissement du scientifique russe intervient après qu'un satellite russe ait été endommagé par un nuage de déchets issus de la destruction, en 2007, d'un ancien satellite météorologique par les Chinois. En le pulvérisant, ils ont laissé près de 3000 débris supplémentaires qui se baladent désormais autour de la terre. Ce n'est pas le seul incident: en 1996 un satellite français a été endommagé par les débris d'une fusée, français elle aussi, qui avait explosé dix ans auparavant. En 2009 un satellite désaffecté est entré en collision avec un satellite américain. Pas moins de 2000 nouveaux débris sont venus grossir la décharge mobile dans l'espace. En mai 2013, moins d'un mois après son lancement, un satellite fabriqué par l'agence spatiale civile équatorienne a été heurté par un morceau de fusée russe lancée en 1985 précise encore Le Nouvel Observateur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires