La province de Luxembourg part à la chasse des plantes invasives

16/06/10 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Le Vif

D'importants moyens vont être mobilisés en province de Luxembourg pour enrayer la prolifération des plantes invasives, la Balsamine du Japon et la Berce du Caucase, dans tous les bassins hydrographiques et durant 7 ans. La députée provinciale en charge de la Santé préventive, Thérèse Mahy, a présenté mercredi les moyens de lutte contre les plantes invasives.

La province de Luxembourg part à la chasse des plantes invasives

© Thinstock

Cette année déjà, 50.000 euros seront alloués au traitement de 100 kilomètres de rivières, soit 200 kilomètres de berges, sur l'ensemble des bassins versants du Luxembourg.

"La Province gère 1.600 kilomètres de cours d'eau classés en seconde catégorie", précise Thérèse Mahy. "La gestion comprend l'entretien ordinaire des rivières. Les entretiens sont réalisés par nos cantonniers provinciaux ou par bail d'entretien. En 2010, trois baux d'entretien sont initiés et seront réalisés."

La durée de gestion envisagée est de 7 ans.
"La présence de plusieurs générations sur un même site implique que la gestion devra se poursuivre durant plusieurs années consécutives, en vue de gérer l'ensemble des individus présents et d'épuiser les graines du sol", ajoute Mme Mahy. Cette action sera menée de façon concertée avec les Contrats de rivière.

A l'aube de la période estivale, la Province de Luxembourg a par ailleurs réalisé un dépliant informatif et conseil. Edité en néerlandais et en français, celui-ci est consacré à la Berce du Caucase, qui peut occasionner de graves brûlures, et intitulé "Belle de loin, dangereuse de près".

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires