Comment voir si quelqu'un se noie ?

11/07/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif

Quelqu'un qui se noie, ne gesticule pas, pas plus qu'il ne crie. Le drame peut même se passer sous nos yeux sans que l'on ne se doute de rien.

Comment voir si quelqu'un se noie ?

© Reuters

Sans un geste, sans un cri, la noyade se fait souvent discrète. À l'opposé des clichés véhiculés par le cinéma, quelqu'un qui se noie n'appelle que très rarement à l'aide et ne gesticule pas des bras. Il aurait plutôt tendance à se faire très discret. Voire invisible. Selon le CDC (centre de prévention et de contrôle des maladies) repris par le magazine Slate, dans 10 % des cas, l'adulte regarde l'enfant se noyer sans se douter de ce qui se passe.

L'Instinctive Drowning Response Lorsqu'on se noie, le corps va avoir une réaction instinctive pour éviter l'asphyxie. La personne qui coule pense avant tout à respirer. La parole étant secondaire, il ne pourra pas crier. D'autant plus que la bouche ne reste pas assez longtemps hors de l'eau. Les bras seront eux utilisés à l'horizontale pour maintenir la bouche hors de l'eau le plus longtemps possible. Le corps va dans le même temps se mettre à la verticale sans pour autant utiliser les jambes. Les principaux symptômes de cette réaction, décrite dans Slate comme l'Instinctive Drowning Response, sont donc à l'opposé des cris et des gesticulations. Lorsque cela survient, il reste à la personne entre 20 et 60 secondes avant de commencer à couler.

La noyade, cette mort si discrète

Il est bon de s'inquiéter lorsque la tête du nageur est, en partie immergée avec l'eau au niveau de la bouche, ou renversée en arrière avec la bouche ouverte. Mais aussi si ses yeux sont fixes ou fermés et qu'il a les cheveux rabattus vers l'avant. D'autres signes sont : une position verticale dans l'eau sans que le nageur utilise ses jambes, lorsque ce dernier essaye de nager sans avancer, s'il semble vouloir s'agripper à une échelle qui n'existe pas ou encore qu'il tente de se mettre sur le dos. Si l'un de ces signes survient, il faut réagir au plus vite. Par ailleurs, si quelqu'un vient de tomber à l'eau et semble faire du sur place, demandez-lui toujours si tout va bien. En cas de silence, et même s'il vous regarde, il vaut mieux plonger à sa rescousse. Dernier conseil pour les parents : toujours se méfier d'une piscine trop silencieuse.

ML

Nos partenaires