Procès De Gelder - "Impossible de déterminer si un patient psychiatrique simule"

18/03/13 à 16:51 - Mise à jour à 16:51

Source: Le Vif

(Belga) Pour les psychologues Geert Hoornaert et Nathalie Laceur, il n'est pas possible de vérifier si un patient en psychiatrie simule quelque chose. Interrogée lundi par le président de la cour d'assises de Flandre orientale, Mme Laceur a répliqué: "si nous devons limiter la psychiatrie au fait de déterminer si quelqu'un simule ou pas, nous pourrions enterrer cette discipline."

Procès De Gelder - "Impossible de déterminer si un patient psychiatrique simule"

Le collège des experts avait estimé vendredi que Kim De Gelder avait simulé ses hallucinations. Geert Hoornaert et Nathalie Laceur, assignés par la défense, ne sont pas d'accord avec cette version. "On ne peut pas différencier la simulation d'un délire", a indiqué M. Hoornaert. Le président de la cour, Koen Defoort, a rappelé que Kim De Gelder lui-même avait reconnu qu'il avait simulé. "D'un point de vue psychiatrique, l'incohérence est le seul élément qui peut être pris en considération", a répondu M. Hoornaert. "S'il y a bien quelque chose qui ressort chez l'accusé, c'est qu'il peut déclarer deux choses contraires le même jour." Les deux psychologues reprochent au collège d'experts d'avoir été trop sélectif dans sa tentative d'élaborer un diagnostic. (MUA)

Nos partenaires