Près d'un étudiant sur deux a déjà raté sa première année de médecine

08/02/13 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Le Vif

(Belga) Il ressort d'un sondage effectué par La Libre Belgique auprès des cinq universités francophones que 48% des élèves de première en médecine ont déjà raté leur année à ce stade. La situation est toutefois moins catastrophique qu'annoncé, selon les universités.

Depuis la rentrée académique dernière, une réforme est d'application pour les études du secteur de la santé. Ainsi, la durée des études de base passe de 7 à 6 ans - sauf pour les généralistes, dont la spécialisation dure 3 ans au lieu de 2 ans auparavant - et une épreuve est instaurée en janvier. Cette session d'examen est imposée à tous les étudiants de première. Ceux qui obtiennent une moyenne de minimum 10/20 peuvent poursuivre leur année "normalement". Ceux qui obtiennent une moyenne inférieure doivent passer un contrat avec le jury et opter soit pour une remédiation au second quadrimestre, un étalement de la première sur deux années ou une réorientation vers une autre filière du secteur de la santé. Avec 52% de taux de réussite, l'Université de Namur arrive en tête. En 2e position, on trouve l'Université de Liège (ULg) avec 36,6% des étudiants qui pourront poursuivre leur année "normalement". Viennent ensuite l'Université de Mons (34,9%), l'ULB (19,1%) et l'UCL (17,6%). (MUA)

Nos partenaires