Pas de transfert en Belgique du directeur artistique du Bolchoï, confirme la Défense

20/01/13 à 18:32 - Mise à jour à 18:32

Source: Le Vif

(Belga) Le directeur artistique du ballet du Bolchoï, Sergueï Filine, victime jeudi soir d'une agression au vitriol, ne sera pas traité en Belgique comme un moment envisagé, a-t-on confirmé dimanche de source belge.

Les brûlures dont souffre M. Filine ne peuvent être traitées au centre des grands brûlés de l'hôpital militaire Reine Astrid (HMRA) de Neder-over-Heembeek, a-t-on indiqué au ministère de la Défense, confirmant des informations parues dans la presse russe. Selon l'ambassade de Russie à Bruxelles, la décision de transporter le directeur artistique du Théâtre Bolchoï a été annulée. "Les spécialistes des deux pays sont arrivés à la conclusion, après consultations, que l'hôpital belge en question n'était pas spécialisé dans le traitement des blessures dont souffre Sergueï Filine", a affirmé le porte-parole de l'ambassade russe, Gueorgui Kouznetsov, à l'agence ITAR-TASS. M. Filine a été attaqué jeudi soir par un inconnu qui lui a jeté du vitriol, ou acide sulfurique, au visage, en bas de son immeuble dans le centre de Moscou. Il avait déjà fait l'objet de menaces depuis sa nomination en mars 2011 au poste de directeur artistique du Bolchoï. L'hôpital militaire avait déjà accueilli en novembre 2006 un milliardaire et député russe, Souleïman Kerimov, victime de graves brûlures à la suite d'un accident de voiture - de luxe - à Nice, une hospitalisation qui avait suscité la polémique. (YURI KADOBNOV)

Nos partenaires