ONU: ouverture des nouvelles négociations sur le commerce des armes

18/03/13 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Le Vif

(Belga) De nouvelles négociations se sont ouvertes lundi à New York pour tenter de conclure le premier traité international sur le commerce des armes conventionnelles, après l'échec de précédentes discussions en juillet.

En ouvrant cette "conférence finale", le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé de ses voeux un "traité solide et efficace". "L'absence de règles dans le commerce international des armes", a-t-il dit, "est inexplicable" alors que tant d'autres secteurs sont réglementés. "Il y a des règles communes pour le commerce international des fauteuils mais pas celui des armes", a-t-il noté. "La violence armée tue chaque année un demi-million de personnes, dont 66.000 femmes et enfants", a déploré M. Ban, qui a également fait remarquer que "certains cartels de la drogue en Amérique latine sont désormais mieux armés que certains pays". Les 193 Etats membres de l'ONU ont jusqu'au 28 mars pour définir des règles du jeu pour ce marché de plus de 70 milliards de dollars par an, après un échec en juillet 2012. Le principe est d'obliger chaque pays à évaluer, avant une transaction, si les armes vendues risquent d'être utilisées pour commettre des violations des droits de l'homme ou des attentats, ou être détournées par le crime organisé. Après quatre semaines de difficiles tractations en juillet dernier, un compromis s'était dessiné mais les Etats-Unis, aussitôt suivis par la Russie et d'autres pays, avaient demandé plus de temps pour se prononcer. Les négociations reprennent sur la base du compromis de juillet. Les Palestiniens, qui ont obtenu en novembre 2012 le statut d'Etat observateur à l'ONU, sont présents à cette conférence et pourront s'exprimer, sans toutefois négocier le traité. Une querelle sur leur participation à la précédente conférence en juillet avait retardé le début de celle-ci. (MUA)

Nos partenaires