OEil de Lynx

17/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 14:11
Du Le Vif/L'Express du 18/01/18

Où il est question d'une femme nommée Lynx, d'autres femmes, qui ne s'appellent pas Lynx, de sexualité et de retour à la vie sauvage.

Elle avait haï le bruit des bottes pour mieux aimer le silence des pieds nus. Ce samedi de la mi-janvier, à Bruxelles, nippée d'une peau de bête et de sandales en rotin, Lynx se prenait la réalité toute crue en pleine face, façon mandale. Elle avait bien choisi son jour, tiens, pour revenir à la " civilisation ". Des milliers de personnes défilaient bruyamment, pour réclamer la démission d'un homme politique belge hypothétiquement complice de torture, un journal expliquait qu'un de ses pairs avait comparé Bruxelles à une putain, un autre média narrait l'histoire d'un type qui avait mis trois mois pour...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires