La Jam in Brussels se déplace au T.A.G., dans le passage Rogier

25/08/12 à 16:46 - Mise à jour à 16:46

Source: Le Vif

(Belga) La "jungle party" qui devait inviter DJs et autres artistes sur un gazon déployé de vendredi à dimanche sur la place des Halles Saint-Gery, à Bruxelles, n'a pas pu avoir lieu. Le refus d'autorisation de la ville est parvenu, jeudi, la veille de l'événement, aux organisateurs. La 18 ème édition de la Jam in Brussels s'était inscrite, cette année, dans le programme de la jungle party et devait avoir lieu dimanche. L'organisateur de cette jam, Ben Hadjali, a annoncé, samedi, que l'événement a pu être déplacé au T.A.G., dans le passage Rogier.

Cela fait cinq ans que la jungle party est organisée à Bruxelles. Le cabinet du bourgmestre de la ville Freddy Thielemans (PS) a justifié ce refus par la nécessité de répondre aux nombreuses plaintes des riverains. Il détaille qu'un avis de réserve avait été émis. L'avis définitif n'a pu être rendu que jeudi, lors de la réunion du Collège empêchée d'avoir lieu plus tôt par les congés. "Je comprends que la ville puisse refuser d'autoriser l'événement, accorde l'un des organisateurs de la jungle party. Mais, quand on prévient trois mois à l'avance comme c'était le cas ici, la réponse ne devrait pas nous parvenir la veille de l'événement!" Pour l'organisateur de la jam in Brussels, "c'est révoltant de prévenir si tard. Ils pensent musique et fête, mais ils ne se rendent pas compte qu'il y a des gens qui travaillent derrière." (PVO)

Nos partenaires