La fraude à la viande de cheval pourrait remonter à août, selon Findus

09/02/13 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Le Vif

(Belga) La fraude à la viande de cheval, découverte au Royaume-Uni dans des lasagnes censées être au boeuf, pourrait remonter à août 2012, a déclaré samedi le distributeur des produits incriminés, Findus, citant une lettre de son fournisseur français Comigel.

La fraude à la viande de cheval pourrait remonter à août, selon Findus

Findus a appris "dans une lettre du 2 février 2013 émanant du fournisseur" de lasagnes Comigel que la fraude pouvait dater "du mois d'août 2012", a déclaré le groupe de produits surgelés dans un communiqué publié à Londres. Findus a insisté sur le fait qu'il n'était pas "au courant l'an dernier du problème de contamination à la viande chevaline". Findus réagissait à l'extrait d'une lettre reproduite par le député britannique travailliste (opposition) Tom Watson sur son site internet et envoyée selon lui par Findus à ses détaillants. Des enquêtes "ont conduit l'un des nos fournisseurs basés en France à nous informer par écrit le 2 février 2013 que les produits de base fournis depuis le 1er août 2012 sont probablement non conformes et en conséquence que l'étiquetage des produits finis est incorrect", peut-on lire dans le texte reproduit. "Le fournisseur nous a demandé de retirer les lots" en question, selon la même source. Findus UK a indiqué vendredi avoir retiré lundi, soit le 4 février, les produits incriminés au Royaume-Uni. D'importantes quantités de viande de cheval - jusqu'à 100% - ont été découvertes dans des lasagnes distribuées au Royaume-Uni et fournies par Comigel. Le scandale a des ramifications en Europe, car Comigel s'approvisionnait auprès de l'entreprise française Spanghero, qui affirme avoir acheté la viande en Roumanie. (ANDREW YATES)

Nos partenaires