Pas de vote sur les armes à feu au Congrès américain malgré le sit-in démocrate

24/06/16 à 15:23 - Mise à jour à 15:21

Source: Belga

10 jours après l'attaque sanglante dans un club gay d'Orlando, des représentants démocrates américains ont lancé un sit-in dans l'hémicycle de la Chambre des représentants. Une action spectaculaire qui a duré de mercredi à jeudi.

Leur objectif ? Protester contre le refus de la majorité républicaine de voter des restrictions sur les armes à feu. Malgré un sit-in inhabituel au Congrès américain, les démocrates ont échoué à obtenir un vote sur un texte limitant l'accès aux armes à feu. La majorité républicaine refuse catégoriquement toute remise en cause du droit de s'armer, inscrit dans la Constitution.

Pour John Lewis, élu de Georgie et figure du mouvement des droits civiques une régulation du port des armes à feu aux États-Unis est pourtant une nécessité : ''Nous avons perdu des centaines de milliers d'innocents à cause de la violence des armes. Combien de mères, de pères devront encore verser des larmes de douleur avant que nous agissions. Laissez-nous voter !'' Et quand celui-ci a tweeté "On doit parfois se mettre en travers du chemin. On doit faire du bruit en s'exprimant et en parlant fort contre l'injustice et l'inaction". Le président Barack Obama a retweeté l'élu en le remerciant de "mener (ce mouvement) sur la violence des armes au moment où on en a le plus besoin"

Le sit-in a envoyé "un message fort", a estimé le représentant démocrate Steny Hoyer. "La lutte va continuer quand le Congrès reprendra sa session le 5 juillet", a-t-il ajouté. Le Congrès est en effet en congé jusqu'à la fête de l'indépendance du 4 juillet. Les démocrates sont déterminés à faire des armes à feu un thème central de la campagne des élections présidentielles et législatives du 8 novembre.

Par Léa Renaud

En savoir plus sur:

Nos partenaires