"La Turquie est en train de se poutiniser"

28/02/16 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Le Vif/l'express

Attentats à répétition, guerre ouverte avec les rebelles kurdes par-delà les frontières, lutte contre l'Etat islamique, conflit larvé avec la Russie... La Turquie vit des temps pour le moins troublés.

Partagé entre Paris et sa terre natale, l'écrivain Nedim Gürsel pose un regard acéré sur la transformation du premier Etat musulman laïque en laboratoire de l' "islamisme modéré" du président Recep Tayyip Erdogan. Avec quel résultat ? Un recul des "valeurs européennes", une politique syrienne qui vire au fiasco, un autoritarisme de plus en plus exacerbé... Ses romans, jugés subversifs ou blasphématoires, ont valu à Nedim Gürsel des démêlés avec la censure et la justice. Son dernier ouvrage, Le Fils du capitaine, égrène le parcours initiatique d'un adolescent, qui passe par l'absence d'un père militaire et putschiste, la vie en internat et l'éclat d'un amour interdit. Nedim Gürsel démontre que s'affranchir des contraintes éducatives, sociales et politiques était plus aisé dans sa jeunesse que dans la Turquie d'aujourd'hui.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires