Eurodéputés intouchables

17/04/14 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Le Vif

Voilà qui fait tache à la veille du scrutin européen : une eurodéputée grecque, qui ne serait autre que la vice-présidente du Parlement européen Anni Podimata (groupe socialiste), est mise en cause pour harcèlement moral envers son assistante.

Eurodéputés intouchables

© twitter.com/AnniPodimata

Or, malgré l'arrêt d'un tribunal administratif en faveur de celle-ci, le PE continuerait de protéger Podimata en refusant non seulement d'examiner la plainte contre elle mais aussi de réintégrer l'assistante, qui n'a plus accès aux bâtiments du Parlement.

"Le PE l'empêche ainsi de chercher activement un autre emploi en son sein et poursuit sa stratégie de démoralisation", accuse l'Union syndicale (US), qui a pris la défense de l'assistante. En outre, le PE n'aurait jamais daigné répondre à la plainte déposée par un autre assistant de la parlementaire, pour les mêmes faits. "Par ce silence assourdissant, le PE ne lui a pas laissé d'autre choix que de devoir démissionner", fustige l'US, qui réclame que le PE "cesse de protéger" cette poignée de députés "qui manquent gravement à la déontologie et à l'éthique de leur fonction".

Et qui contribuent à miner une institution cherchant désespérément à se rapprocher des citoyens.

Nos partenaires