Horizon 2022: le MR ne refuse pas la main tendue de Demotte mais pose ses conditions

31/08/12 à 16:53 - Mise à jour à 16:53

Source: Le Vif

(Belga) Le MR ne refuse pas la "main tendue" par le ministre-président Rudy Demotte dans le cadre de la dynamique "Horizon 2022" mais a rappelé dans un communiqué quelles étaient ses conditions.

Horizon 2022: le MR ne refuse pas la main tendue de Demotte mais pose ses conditions

"Nous voulons être une force de proposition pour la Wallonie. Nous souhaitons un développement économique et social de notre région qui mise sur des propositions concrètes et efficaces. Il ne peut pas s'agir pour nous, de valider un énième plan mais bien de marquer une évolution significative avec les orientations politiques actuelles", a souligné le président du MR, Charles Michel, en compagnie du chef de groupe wallon, Willy Borsus. Parmi les priorités du MR, figure un audit indépendant et objectif des finances régionales, la modernisation et la simplification de la gouvernance wallonne, particulièrement des outils économiques et financiers, la concentration des moyens sur des priorités fortes (recherche et développement, croissance des entreprises, etc.), réponse aux besoins des acteurs de l'aide aux personnes liés à l'évolution démographique de la Wallonie. Interrogé dans La Libre, M. Demotte est revenu sur la dynamique Horizon 2022 qu'il a initiée au début de l'année en vue de préparer la Wallonie aux modifications la loi de financement prévues dans les accords institutionnels. Les partenaires sociaux et l'administration y seront associés, ainsi que le parlement, y compris l'opposition. A ses yeux, les gouvernements futurs devront s'inscrire dans ce cadre. "L'idée, c'est d'en arriver à la signature d'une charte par les partis politiques et partenaires sociaux qui garantit que, quelle que soit la majorité à venir, on restera dans le sillon", a expliqué le ministre-président. (PVO)

Nos partenaires