Hillary Clinton, toujours malade, interdite d'avion jusqu'à la mi-janvier

20/12/12 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Le Vif

(Belga) La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, souffrante depuis plus de dix jours, ne pourra pas reprendre avant la mi-janvier ses longues tournées en avion aux quatre coins de la planète, a annoncé mercredi soir son porte-parole.

Hillary Clinton, toujours malade, interdite d'avion jusqu'à la mi-janvier

Mme Clinton, 65 ans, doit de toutes façons quitter son poste après la prestation de serment du président Barack Obama les 20 et 21 janvier. "Compte tenu de l'état de santé de la secrétaire d'Etat, ses médecins lui ont conseillé de ne pas prendre l'avion dans les prochaines semaines pour des vols d'une durée significative. Nous ne prévoyons aucun voyage d'ici à la mi-janvier", a écrit son conseiller Philippe Reines, dans un courriel adressé aux journalistes qui accompagnait en général la secrétaire d'Etat dans ses voyages. M. Reines avait révélé samedi que Mme Clinton souffrait d'une "commotion cérébrale" après un malaise la semaine dernière consécutif à une "déshydratation extrême". Le département d'Etat avait annoncé une semaine plus tôt que la secrétaire d'Etat avait attrapé un "méchant virus gastrique" en revenant d'une tournée en Europe le 7 décembre. Elle n'a eu aucune activité publique depuis et travaille officiellement depuis son domicile. Ses ennuis de santé l'empêcheront de témoigner comme cela était prévu jeudi devant le Congrès pour l'attaque terroriste islamiste du 11 septembre contre le consulat américain de Benghazi en Libye. Mme Clinton est, de son propre aveu il y a quelques mois, "épuisée" par le rythme effréné qu'elle s'impose depuis quatre ans comme patronne de la diplomatie de la première puissance mondiale. Elle voyage en moyenne deux fois par mois pour des déplacements de plusieurs jours aux quatre coins de la planète. Avec plus de 1,5 million de km parcourus en avion et 112 pays visités, elle détient le record absolu de tous les secrétaires d'Etat américains. (JOHN THYS)

Nos partenaires