Flandre - Le gouvernement s'accorde pour promouvoir les regroupements d'écoles

28/03/13 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement flamand s'est accordé mercredi soir sur les grands principes d'une réforme du paysage scolaire au nord du pays, misant sur des groupements d'écoles ainsi que sur une professionnalisation accrue des directions.

Flandre - Le gouvernement s'accorde pour promouvoir les regroupements d'écoles

Ces groupements d'écoles auraient une taille moyenne de 6.000 élèves, avec un seuil minimal de 2.000, a détaillé jeudi devant le parlement flamand le ministre de l'Enseignement néerlandophone Pascal Smet (sp.a). Ce n'est qu'à partir de septembre 2017 qu'ils devraient pouvoir acquérir une personnalité juridique. Le découpage précis de la carte scolaire en Flandre reste à définir. Les regroupements se feraient en effet sur base volontaire, en bénéficiant toutefois d'incitants financiers. Pascal Smet vante les mérites de groupements d'écoles secondaires et primaires, mais des groupements entre écoles primaires uniquement, ou entre écoles secondaires seulement, sont aussi envisageables. Ils pourraient garder un ancrage local ou s'étendre à travers toute la Flandre. Le gouvernement flamand (CD&V/sp.a/N-VA), qui s'était divisé sur ce dossier ces derniers temps, espère des économies d'échelle et une professionnalisation accrue des directions. Ces dernières recevraient des incitants salariaux dès lors qu'elles fonctionnent au niveau du groupement d'écoles. L'objectif sera aussi de nommer les enseignants à ce niveau et non plus à celui de l'établissement, de manière à faciliter la mobilité de l'enseignant. (MUA)

Nos partenaires