Europe14 - Matteo Renzi plaide pour une UE réformatrice

31/05/14 à 22:51 - Mise à jour à 22:51

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre italien, largement victorieux aux dernières élections européennes, a appelé l'UE à s'atteler aux réformes, dont l'Italie serait le fer de lance, et à ne pas se perdre dans des querelles de pouvoir. "Avant de débattre autour de noms, entendons-nous sur le programme", a déclaré Matteo Renzi dans une interview accordée à plusieurs grands journaux européens, dont La Stampa, et publiée samedi.

Europe14 - Matteo Renzi plaide pour une UE réformatrice

Il réagissait ainsi aux tensions suscitées par l'éventuelle nomination du conservateur luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne. Alors que la chancelière allemande Angela Merkel a apporté son soutien à M. Juncker, qui a dirigé pendant huit ans l'Eurogroupe, d'autres dirigeants européens -notamment le Premier ministre britannique David Cameron- souhaitent voir un réformateur à la tête de l'exécutif de l'Union européenne. Interrogé sur la candidature de M. Juncker, Matteo Renzi a déclaré qu'il était "plus intéressé par (l'état du) marché du travail que par les positions de pouvoir", avant d'ajouter que celui qui obtiendra le poste "devra aimer l'Europe, mais avec un regard innovateur". Le jeune Premier ministre italien, qui a apporté à la gauche européenne son plus gros contingent de députés au Parlement en raflant 40,8% des voix lors du scrutin européen du 25 mai avec son Parti démocrate, a assuré que l'Italie ouvrirait la voie vers des réformes qui s'imposent. L'Italie, troisième économie de la zone euro et qui a été ébranlée par la crise financière, "a choisi la stabilité, ce qui signifie des réformes sérieuses et énergiques". "Nous pouvons dire que nous voulons changer l'Europe parce que nous commençons par réformer chez nous", a ajouté M. Renzi. (Belga)

Nos partenaires