Elections14 - Le MR adopte son programme pour la Wallonie sur les terres de combat de Willy Borsus

23/02/14 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Le Vif

(Belga) Le MR réuni en congrès dimanche à Marche-en-Famenne a approuvé à une quasi-unanimité son programme pour la Wallonie, qui passe notamment par une obligation pour le demandeur d'emploi de suivre une formation en adéquation avec le marché du travail, la suppression des droits de succession sur le logement familial pour le conjoint survivant ou une rationnalisation avant 2016 des outils parapublics.

A moins de deux kilomètres de son fief namurois de Somme-Leuze, dans une circonscription luxembourgeoise qu'il rêve de conquérir, le chef de groupe des libéraux au parlement wallon Willy Borsus a été vivement applaudi sur la proposition d'abaisser à 16 ans l'âge du vote aux élections locales. Il a aussi engagé son parti, s'il est au pouvoir, à décider pour la fin 2015 la suppression ou la fusion de plus de 75 structures parapubliques (fusion des TEC, de sociétés de logement, etc). Ironisant sur les plans et pactes des gouvernements Olivier ou de leurs ministres (Marshall, Cigogne, Zénobe, etc), M. Borsus, mais aussi son président de son parti Charles Michel, s'est toutefois abstenu citer une seule fois les adversaires politiques du MR. Les discours ont porté essentiellement sur les propositions de fond, comme celles obligeant le demandeur d'emploi à poursuivre une formation en adéquation avec la demande du marché du travail (après 24 mois de chômage, éventuellement), ou supprimant les droits de succession sur le logement familial pour le conjoint survivant, tout en réduisant les taux de donation et de succession si celle-ci sont suivies d'investissements dans l'économie réelle. "Chaque vote va compter", a conclu Charles Michel, dont le parti réduit son écart avec le PS dans les sondages en Wallonie, mais à qui il demande de "garder la tête froide". (Belga)

Nos partenaires