Breivik affiche des troubles de la personnalité mais pas de psychose

24/08/12 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

Source: Le Vif

(Belga) Anders Behring Breivik, condamné vendredi à 21 ans de prison pour le massacre de 77 personnes en Norvège l'an dernier, affiche des troubles de la personnalité mais pas de psychose justifiant un internement psychiatrique, selon le tribunal d'Oslo.

Breivik affiche des troubles de la personnalité mais pas de psychose

"La Cour estime qu'il a des troubles de la personnalité, des traits antisociaux et narcissiques", a déclaré la juge Wenche Elizabeth Arntzen, pour expliquer le verdict, après avoir souligné qu'aux yeux des juges, l'accusé n'affichait "pas de symptôme" trahissant une schizophrénie. La santé mentale de l'extrémiste de droite a été au coeur de son procès. Une première évaluation psychiatrique ordonnée par la justice avait conclu qu'il souffrait de "schizophrénie paranoïde", synonyme d'irresponsabilité pénale, alors qu'une contre-expertise avait décelé des troubles de la personnalité --"antisocial" et "narcissique"--, mais aucun signe de psychose. Après avoir balayé les éléments constitutifs d'une schizophrénie relevés par la première expertise, comme les hallucinations, les néologismes et l'inaptitude à fonctionner en société, les cinq juges ont donc abondé dans le sens de la seconde évaluation. Le 22 juillet 2011, Breivik avait d'abord tué huit personnes dans un attentat à la bombe contre le siège du gouvernement à Oslo, puis 69 autres, en majorité des adolescents, dans une fusillade contre un camp d'été de la Jeunesse travailliste sur l'île d'Utoeya. Sa peine peut être prolongée indéfiniment tant qu'il sera jugé dangereux. (MUA)

Nos partenaires